Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 10:26
Aujourd'hui, j'ai rencontré un type que je connaissais d'internet. Pas un sur lequel j'avais des vues sexuelles, d'ailleurs je préfère les personnes avec moins de pénis et plus de nichons. Puis je vais pas sur internet pour ça, maman, si tu me lis un jour. Non, c'était un belge.

Mon  premier belge.

Je voudrais qu'une chose soit claire : je n'ai rien contre les belges. Je n'ai jamais laissé entendre que je pourrais avoir quelque chose contre, mais je préfère prendre les devants, on ne sait jamais. Les gens ont tendance à interpréter (les gens sont des cons, na).

D'ailleurs, c'est tant mieux, parce que j'ai découvert que j'avais du belge dans la famille.
Pas du petit belge, pas du pêcheur de moules ou du cultivateur de houblon, hein, non, du grand, du prestigieux belge. Léon Frédérick qu'y s'appelait, mon belge d'arrière (arrière ?) grand-oncle. Rien à voir avec Léon de Bruxelles, malheureusement. Quoique. Mais quand même, le gars, c'est lui qu'a découvert l'hémocyanine des crustacés (l'équivalent de l'hémoglobine, mais chez les écrevisses et leurs amis).
Pis aussi, c'est lui qu'a fait la première circulation croisée des chiens (tu prends un chien, tu lui branches un tuyau dans la carotide, puis tu le branche à un autre chien et ça t'explique des choses sur la circulation sanguine mais je sais plus quoi. Et tu peux le faire avec un chien sans tête, c'est encore plus drôle.)
Pis il faisait des blagues, en plus. Il emmenait des élèves en excursion pour chercher des fossiles, ils en trouvaient pas, puis lui sur le chemin de retour en trouvait plein, qu'il avait semé au passage. Un sacré loustic. Un belge, quoi.

Puis aujourd'hui, je rencontre un belge.
Sans cornet de frites à la main, mais avec un accent. Quand même.

Puis un grand.
J'aime pas les grands. Parce que je suis plus petit que la plupart, en fait.

Alors j'ai tenté de le remettre un peu à sa place. J'ai de quoi, hein. Déjà, comme on s'était retrouvés sous la Tour Eiffel (ze biggest monument in ze weurld, baby), j'ai fait appel à la généalogie (oui, quand on a rien pour soi, on prend chez ses ancêtres). Je lui ai pas parlé de Tonton Léon, je vais pas non plus avouer à un belge que j'ai un point commun avec lui, hein.
Non, comme je disais, on était sous la Tour Eiffel, alors j'y ai raconté comment je dois avoir des places gratuites pour monter dedans à cause de mon arrière-arrière-grand-père qui a fourni les câbles des ascenseurs.

Haha ça pète quand même (et en plus c'est vrai).

Puis ensuite, je lui ai mis la honte en buvant mon demi de bière aussi vite que lui.

Haha de suite il la ramenait moins.

Bon, en même temps, à la base il la ramenait pas des masses. Il était tout brave, rigolo, et tout, il reconnaissait même l'incontestable supériorité de la BD française actuelle sur la belge.
Bref, le genre que tu préférerais pouvoir dire qu'il est de chez toi, quoi.

Alors j'ai tout fait pour être pénible le reste de l'après-midi. Brandir bien haut le flambeau de l'esprit français devant un étranger, ça reste l'essentiel. Faut préserver la réputation nationale, quoi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Francis 06/04/2007 19:07

Mon sud, c'est la Lozère, j'aime pas trop la Méditerranée. Mais les Causses de mes ancêtres (pastissiers, en plus), c'est autre chose.L'apéro en terrasse à Langogne, c'est un des plaisirs dont j'aurais du mal à me passer :o)

Mᅵlina LOUPIA 06/04/2007 18:29

Boooooon, c'est que tu comprends, il nous faut préserver la réputation nationale quoi.
Pour le petit blanc dans le sud, c'est de quel sud que tu parles?
Bizettes

Francis 06/04/2007 16:58

Mélina ne sent pas le crabe.La moule, je sais pas hein.Enfin, je crois pas en tous cas.Ceci dit, l'odeur du crabe est pour moi une petite madeleine, rappelant de doux souvenirs de mutilation de bebêtes à grands coups de casse-noix et de marteau, hein. Alors ce serait plutôt un compliment. En fait, j'estimais qu'il fallait surtout répondre aux bêtises des deux zozos, là, alors que tu avais saisi le sens profond de cette note répondant à l'appel de la préservation de l'identité nationale chère à mon petit Nicolas (et à l'autre aussi, hein).Tenrec > on fait la prochaine dans le sud avec un petit blanc moelleux par 40°C à l'apéro, et on verra :-p

tenrec 06/04/2007 15:50

Youhouuuuuu je suis sur un blog! Et je suis bien brave en plus! :))Mais j'ai quand meme bu ma biere plus vite que toi :p

Cloclo 06/04/2007 15:29

non, la moule.