Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 13:42

Mes amis, certains d'entre vous le savent déjà, je suis retenu ici contre une partie de mon gré. On tente de baillonner mon esprit, et de circoncire ma verve littéresque.

On me force à écrire un article scientifique.

Or, les articles scientifiques sont la chambre à gaz des prétentions littéraires. Et j'en ai, des prétentions littéraires, puisque je tiens un blog. Ce que ne fais que dans l'optique claire et nette de me faire repérer par les chasseurs de têtes de la Pléiade, comme les autres blogueurs.

 

Bref.

On me force donc à écrire un machin sur les catégories écologiques poissonières dans les estuaires. Ou les guildes, comme on dit dans le milieu.

Les guildes. S'il y avait meilleur moyen de montrer que la communauté scientifique est gangrénée par la pourriture rôliste, celle qui lit la sous-littérature fantasyesque, je ne vois pas. C'est vous dire où je suis tombé.

 

Mais j'assume. On me demande de faire quelque chose, et on me paie une fois par bimestre pour ça, je le fais. Je ne signerai même pas. Je serai un nègre au Sénégal.

Mais au moins, que j'en profite pour soigner mon blog-rank, comme on dit par ici. Et donc pour en faire une note de blog.

 

Voici donc la première ébauche de ce qui donnera un article publié dans le prochain Nature - ou Science, on verra lesquels de ces deux tombeaux de la belle langue feront la meilleure proposition.

 

 

Les écosystèmes aquatiques présentent une grande diversité, que ce soit sur le plan de leur origine, de leur fonctionnement, ou de leur richesse faunistique et floristique.

(ça commence : là, on est un peu à l'équivalent de « de tout temps, l'homme a cherché à percer la nature de sa nature » : l'intro bateau et pourrie que ton prof de philo t'a répété à chaque dissertation de ne pas utiliser parce que c'était bateau et pourri, mais les scientifiques peuvent se le permettre : ils n'ont rien à faire de la qualité littéraire de leur prose, et ils méprisent les profs de philo avec leurs longs cheveux blancs et leur insistance à vouloir faire apprécier Jean Ferrat à leurs élèves, de toute façon ils passaient ses cours à faire leurs devoirs de maths sur leurs genoux).

 

Parmi les plus importants sur le plan écologique, on trouve les écosystèmes estuariens et lagunaires, que l'on peut définir comme : insérer ici une des trente mille définitions par un des trente mille gus qui a essayé de se demander ce que c'était qu'un estuaire sans être foutu de se mettre d'accord  avec les collègues parce que c'est forcément lui qui a raison, puisque les autres sont des branquignols étrangers.

 

[partie censurée pour cause de secret défense]

[bon, en fait, c'est juste chiant, on dit que les estuaires c'est compliqué, et que c'est important d'en avoir pour avoir des poissons à pêcher après et pouvoir bousiller tranquillement les stocks et que il faudrait savoir comment faire pour dire houla les amis, on est en train de flinguer cet estuaire c'est pas bien]

 

Puis là, peut-être qu'on parle de ce que les grands anciens des années 70 ont fait dans le domaine, histoire de bien se foutre de leur gueule après coup vu qu'ils ont pas compris que le plus important c'était ce qu'on a fait nous en pompant sur ce qu'on fait d'autres mais en mieux parce que les autres c'est des branquignols aussi et que la science de toute façon, c'est pomper sur des branquignols en améliorant leurs trucs tout pourris.

 

Les modifications de structure des assemblages piscicoles en réaction aux modifications biologiques, physiques ou chimiques, sont de bons indicateurs de la perturbation du milieu (Whitfield et Elliott, 2002).

 

Pour mieux appréhender ces notions d'assemblages, divers auteurs ont fait appel à des classifications écologiques permettant de s'affranchir de la notion d'espèces, et ainsi de comparer des estuaires sur une grande échelle géographique.

 

[Blablabla]


Cependant, ces catégories écologiques ne nous paraissent pas être les plus appropriées au cas des MEL d'Afrique de l'Ouest.

En effet, dans les estuaires tropicaux, l'effet de la température est généralement négligeable alors que la transparence varie selon la saison et la salinité (Stoner, 1986). Toutefois, elle ne peut être interprétée comme dans les milieux tempérés où la corrélation entre transparence et salinité est toujours positive (Marshall & Elliott, 1998).

Par ailleurs, la crue de saison des pluies est un phénomène dont l'effet structurant vis-à-vis des peuplements ichtyques de milieu saumâtre en Afrique de l'Ouest est majeur (Albaret & Ecoutin 1990 ; Guirall 1992), et qui n'a pas lieu en milieu tempéré (et alors ? me direz-vous. Aucune idée. C'est juste pour dire que ce qu'on fait c'est mieux que ce que font les autres, avec un peu de chance les reviewers seront trop bêtes pour voir que ce n'est pas un argument)

 

De plus, de récentes recherches tendent à montrer que certaines espèces peuvent avoir des modes de vie différents dans différentes régions biogéographiques. Par exmple, Mugil cephalus peut être catadrome dans une région, estuarien dans une autre, et marin dans une troisième (Elliott et al, 2007). De ce fait, prétendre attribuer une catégorie à une espèce au niveau mondial est vachement gonflé, pour ne pas dire que c'est limite du foutage de gueule. Et [oups, pas de nom] et ses potes sont là à faire mais ouais, mais c'est pas grave, on va faire comme si, hein, et on va mettre des catégories écologiques mondiales. Nan mon gars, on va pas faire comme si. T'es bien gentil, tu publies de partout, t'es le Barbara Cartland de l'écologie de l'ichtyofaune estuarienne, mais là tu dis des conneries grosses comme ton harem de stagiaires. Alors ouais, ta classification, tu te la carres où tu veux, nous on va faire comme c'est bien, en bons petits artisans des lagunes ouest-africaines.

OK ?

 

[Sccrhhhh]

 

Ceci est un message de la hiérarchie de l'auteur de ce blog : étant donné la valeur de nos relations avec les scientifiques renommés cités par l'auteur, ainsi que le caractère confidentiel et sensible de ces recherches, la rédaction de cet article, ainsi que sa compensation salariale, lui ont été retirés.

Votre adresse IP a été notée et transmise aux services de la DST concernés.

Merci de votre compréhension.

Cette note s'autodétruira dans 6...5...4...3...2...1

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edouard 27/04/2010 22:50


Ton article est niquel !


kk2 27/04/2010 22:42


euhh lol !


Edouard 27/04/2010 22:29


TOn article me va superbe !


Edouard 27/04/2010 22:28


Ton article est niquel !


Edouard 15/04/2010 02:03


nickel l'article lol