Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 14:42

J’aime bien la Saint-Valentin.


Mon célibat, rigoureux et prolongé, y est peut-être pour quelque chose. J’aime bien la saint-Valentin, parce que c’est un jour où je n’ai pas la moindre obligation de ne pas oublier de me souvenir qu’il faut absolument que je fasse quelque chose de gentil, contrairement à la fête des Mères, par exemple (où au jour de la coloscopie de mon petit frère).

 

C’est donc l’esprit libre que je peux me livrer à mes fantasmes de Saint-Valentin, car je suis, au fond, un grand sensible. Un romantique. Un Rodrigue. Ou peut-être pas, je ne sais si Rodrigue était romantique. Mais s’il l’était, alors j’en suis un. Je rêve de tendresse, d’amour pur et doux comme de la Soupline. J’en ai tout plein à donner, de la tendresse et de la romance et de la douce pureté. Mais personne pour la recevoir.


Personne d’autre que toi, lecteur, lectrice.


C’est donc le cœur battant comme un tam-tam dans ma poitrine que je m’adresse à toi, que je viens à toi t’offrir sur un plateau non pas mon cœur, qui est, comme dit plus haut, dans ma poitrine, mais mon âme.


Et comment mieux offrir son âme sur les internets que par un montage vidéo ?


Ainsi donc, voilà, pour toi lecteur, pour toi lectrice, mon cadeau de la Saint-Valentin.

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires