Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 16:42

Sénégal, Sénégal, terre de contrastes ! (1)

 

Essentiellement composé de taxis en état plus ou moins avancé (surtout plus) de décrépitude, le Sénégal n'en comporte pas moins également quelques cantines : la cantine de la Shell (menu : riz au poisson), la cantine de l'Institut de la Recherche pour le Développement (menu : riz à la viande), la cantine de l'Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (menu : riz à la viande), la cantine du Centre Equestre de Dakar (menu : riz au poisson), et la cantine de Chez Tonton et Tata (menu : riz et bière). Il se peut cependant que ma vision ne soit pas encore tout à fait exhaustive.

 

Cela dit, une première étude poussée des dangers du pays me permet d'ores et déjà d'émettre quelques conseils utiles aux voyageurs.

 

Premier conseil : n'essayez pas d'attendre le feu rouge pour traverser la route, vous perdriez du temps étant donné qu'il n'y a pas de feu rouge. Utilisez la technique dite de : je regarde et je cours (la première étape est apparemment facultative, sauf sur autoroute).

 

Deuxième conseil : ne jetez pas de chat au visage des gens, ça les incommode. Enfin, ça incommode ma tata. Même si on lui dit que la balafre lui donne un air de baroudeuse au long cours.

 

Troisième conseil : ne mettez pas de T-shirt blanc si vous envisagez de boucler votre ceinture dans votre taxi.

 

Quatrième conseil : si vous prenez un taxi, il vaut mieux déjà être passé et connaître l'endroit où vous voulez vous rendre, sauf s'il s'agit de l'ambassade de France. Et il est avantageux de connaître les points de repère importants, ainsi que d'être conscient de leur évolution. Ainsi, pour aller au point A (cantine-cybercafé de tonton et tata), le point de repère « la maison du sélectionneur de l'équipe de foot qui a mis une branlée à la France en 2002 » n'est plus valable, préférez : « l'immeuble moche aux vitres bleues après la Brioche Dorée qui fait du pain dégueulasse et des kebabs ».

 

Cinquième conseil : le cri du pélican ressemble à celui du lamantin. Ou du moins celui qu'on pourrait croire qu'émet un lamantin. Mais le pélican n'est pas un animal dangereux, vous pouvez donc entrer dans un hôtel sans crainte de vous faire violer par un lamantin en rut même si vous croyez entendre son chant d'amour émis depuis le jardin. Les lamantins sont interdits dans les hôtels. Ou du moins je n'en ai pas encore vus.

 

Sixième conseil : pour éviter de perdre la vue en hurlant « Mes yeux ! Mes yeux fondent ! Aaaaargghh !!!!!! », évitez de regarder en face le monument de la Renaissance Africaine. (anecdote amusante : interrogé sur ce qu'il pensait de ce monument, l'ambassadeur français sut trouver les mots justes pour éviter l'ouverture d'un conflit ouvert avec le pays : « C'est grand ». Et ce sont bien les mots les plus gentils qu'on puisse en dire (du moins quand on est ambassadeur ou rédacteur de ce blog, qui se veut être le flambeau de l'amour entre les peuples)

 

Septième conseil : évitez de faire une note de blog si vous n'avez pas une batterie bien chargée, parce que tout perdre à cause d'une coupure de courant impromptue, ce serait quand même bien ballot.

 

Huitième conseil : si vous êtes gracieusement hébergé chez les heureux propriétaires d'un trio de chats psychopathes, évitez de laisser votre chambre ouverte et vos valises en évidence, si vous ne voulez pas les retrouver généreusement compissées.

 

Neuvième conseil : n'essayez pas de compter les jolies filles, cet exercice épuisant vous priverait de voir si le Sénégal comporte autre chose que des taxis et des cantines.

 

(1) L'auteur de cette expression mérite le Nobel de littérature, je trouve.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Wahdou 18/12/2009 19:28


Les pélicans, pas dangereux ?! Mais t'es trop fou, ils ont changés leurs habitudes de chasse, maintenant ils gobent d'autres oiseaux... S'ils peuvent faire ça je vois pas pourquoi ils pourraient
pas te bouffer ta tête... Bref méfie toi des pélicans.


Mlle Gima 12/12/2009 20:48


ça donnerais presque envie de venir :D

Mais dit moi, t'as pas d'appareil photo?


Symbol 12/12/2009 19:46


Ha merde, c'est là qu'on va s'apercevoir que je ne sais pas lire (les notes de bas de page)


Symbol 12/12/2009 19:44


Je te filerai plutôt le Pulitzer mais bon, c'est peut-être pas assez pour toi.

(sinon, DES PÉLICANS ! DES PÉLICANS ! DES PÉLICANS)

signée : une fan des pélicans même que les pélicans, c'est encore mieux que l'Amiral Nelson, c'est peu dire hein !


Cécile 12/12/2009 18:35


:)