Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 00:42

Il y a des gens cons, sur cette terre.

Les supporters de foot en font partie. Ces cliques qui se déplacent en meutes colorées en beuglant des insultes à quiconque a pas la même couleur de maillot, alors qu'ils sont infoutus de situer le pays d'où vient ledit maillot. Des gros boeufs bornés, pour beaucoup.

 

Mais des fois, je croise des gens encore plus bornés et intolérants que les supporters : les gens qui n'aiment pas le foot. Qui râlent parce que des gens sont contents et font du bruit, qui va les priver d'une ou deux heures de leur précieux sommeil. Quels rabat-joies. Quels peigne-culs. Quels bande-mous (j'ai quelques doutes sur l'orthographe de bande-mou au pluriel)(et pour les autres aussi, d'ailleurs).

Il me font un peu penser à ces pénibles de sobres qui s'emmerdent en soirée et passent leur temps à tirer la tronche, tout en critiquant les gens qui ne savent pas s'amuser sans boire. En un peu pire, je crois.

 

Parce que bon, ces pète-burnes là, ils ont un argument : l'alcool tue. Mais une victoire au foot, ça fait une bonne poussée d'hormones qui n'incite à tuer que beaucoup moins de monde, et pas si souvent que ça (statistiquement), et puis y'a pas de gueule de bois après. Alors pourquoi vouloir à tout prix en priver les gens, nom de dieu ?

 

Et tout ça ressort les mêmes arguments : «c'est con de courir après un ballon, qu'on leur en donne un à chacun », « à quoi ça sert de regarder, de toute façon ils vont perdre », « mais pourquoi t'es content, c'est même pas toi qui joue »...

Autant de moments de profonde incompréhension entre les gens me désole. Le pire, c'est que les anti-foot sont souvent des gens très bien. Des gens comme vous et moi, qui rigolent devant south park, qui n'aiment pas les hommes politiques, qui ne prennent pas une mine inspirée devant un tableau d'art moderne, avec qui on peut échanger des vues sur des séries télé, des gens que j'aime bien en général.

Mais qu'un match de foot arrive, et ils retirent leur masque pour devenir des sales gros racistes nazis intolérants qui peuvent pas comprendre qu'on prenne du plaisir à quelque chose qu'ils n'aiment pas.

Qui se foutent de gens qui se rassemblent autour d'un sport, qui partagent des émotions brutes. C'est pourtant pas désagréable. A se demander si ces gens-là, les anti-footeux, ont déjà pris leur pied autrement qu'avec leur paluche. Les gars (et les filles, parce que faut pas se voiler la face, le foot rend conne encore plus qu'il ne rend con), partager, c'est bien. Quoi que ce soit. Se rapprocher des autres, fût-ce pour quelque chose de con, c'est agréable. Fourrez-vous ça dans le crâne, nom de dieu, avant de jouer les vierges effarouchées par le fait que des gens chantent un hymne national. Parce que y'a cet argument là aussi, les supporters de foot sont tous des fachos. C'est mimi.

 

Ca m'énerve. Non, vous n'êtes pas supérieurs aux autres parce que vous n'aimez pas le foot. Non, il n'y a pas quelque chose que vous avez compris et les autres pas. Laissez les gens s'amuser, bordel.. Faites de la batterie dans vos caves. Trouvez quelque chose d'intelligent à faire, cultivez-vous, regardez une rediff' de X-Files, profitez qu'ils soient dans les stades ou au bar ou devant la télé chez des potes pour sauter leurs gonzesses, mais par pitié, taisez-vous. Vous êtes encore pires que ceux que vous traînez dans la merde. Même si on est heureux pour des raisons cons, au moins, on est heureux, et on dirait que c'est ça qui vous défrise ? Connards.

 

Tout ça pour dire que je suis content que la France se soit qualifiée pour la coupe du Monde, malgré que ce soit complètement volé à ces pauvres Irlandais qu'ont pas fini de râler (en tous cas, on aurait été à leur place, on en entendrait parler encore quelques années), et malgré les commentaires de ma grande soeur que je remercie de m'avoir laissé regarder la télé ce soir, et que j'espère qu'on va battre les Samoa au rugby samedi, parce que le rugby, c'est quand même vachement moins un sport de lopettes que le foot.

 

(et si je suis un peu vulgaire, c'est qu'il est tard et que l'heure relâche les inhibitions dues à une excellente éducation. L'heure, pas le foot)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Natch' 20/11/2009 21:25


Pour les mots composés au pluriel, seuls s'accordent les noms. bande est un verbe conjugué (dans ce cas, j'entends), mou est un adjectif (je me demande même s'il naurait pas une qualité d'adverbe,
on bande mollement...) bref, si j'ai bien tout compris à Bernard Pivot, on dit "des bande-mou".
ça méritait d'être précisé.
Et soit dit en passant, ce n'est pas dans le dictionnaire, c'est vraiment nul. Peut-être dans le dictionanire d'argot de Pierre Perret, mais il est chez mon papa.


Oneiros 20/11/2009 16:04



Tu as oublié l'argument "Payés des millions -de nos impots- pour courir derrière un ballon, alors qu'avec cet argent on pourrait sauver des milliards de petits Africains dans le monde"... ! Mais
effectivement je crois que c'est le bonheur a porté de pied qui les défrise.


(En tout cas j'espère que les Irlandais s'en remettront et qu'on sera pas trop longtemps Persona non grata dans leurs Pubs, j'aime bien leurs Pubs moâ!)



Lelf 20/11/2009 10:09


Moi j'aime pas vraiment le foot.

Marrant ces gens contre les footeux, ça me fait un peu penser aux vieux dans leur campagne qui sont contre les jeunes des cités. Ils savent pas de quoi ils parlent, mais ils ont toujours un truc à
dire (surtout si une majorité bien pensante - gouvernement ou intellos à deux balles) l'ont dit avant. 


Arlequin 19/11/2009 17:21


Moi j'aime pas les hens qui n'aiment pas le foot.
(ceci est un commentaire du schtroumpf grognon)


Cécile 19/11/2009 14:47


malgré que? tu veux que je te frappe à coup de becherel?
( le foot c'est naze, vive le point de croix!)