Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 22:42

Dans quelques jours, quelques heures même, la France rencontre l'Irlande pour savoir qui ira en Afrique du Sud se faire battre par les Allemands. C'est un peu triste, je trouve. Parce que bon, autant j'aimerais pas qu'on se fasse battre par des planteurs de patates, autant je trouve ça dommage qu'on doive battre l'Irlande.

 

Parce qu'en fait, j'aime bien l'Irlande. Enfin, j'aime bien le souvenir que j'en ai, quand on est allés y'a loooongtemps chercher la cornemuse que mon papa avait achetée cheeeeer et qui depuis prend la poussière sous mon lit. C'était vert et plein de cailloux, et de tourbe. Et la tourbe, c'était rigolo, ça faisait splitch-splotch quand on marchait dedans.

C'est aussi l'endroit où on a acheté nos peluches de leprechauns, qui se sont magnifiquement intégrées dans les histoires que je racontais à mon petit frère et ma petite soeur dans la voiture, parce qu'on avait rien à fiche des paysages. C'était des histoires de la ville des poissons, Poissonimo. Y'avait des méchants brochets, des gentils autres poissons, et des docteurs leprechauns qui soignaient les blessés par brochets et ressuscitaient les poissons morts. Oui, je leur avais aussi expliqué que la maman de Bambi avait été attrapée par des gens d'un zoo avec des fléchettes endormissantes. J'ai toujours eu un problème pour accepter que les personnages puissent mourir dans un livre ou un film, sauf les tantes de James écrabouillées par la grosse pêche.

 

Bref. Je disais donc, j'aime bien l'Irlande parce que c'est joli et plein de leprechauns resusciteurs de poiscaille, puis aussi de plages où on pouvait se cacher sous les rochers pour faire peur aux parents.

 

Puis , ils ont le whiskey, c'est vrai. Et la Guinness. Et les pubs où boire la Guinness, et où discuter pendant dix minutes avec un type avant de s'exclamer But alors you are french ! Et de continuer la discussion en français. C'est bien, ça, les pubs.

 

Mais ce qu'il y a de surtout bien dans les pubs, c'est quand il y a de la musique irlandaise. De la vraie, de la bonne, de celle qui vous fait oublier le climat, poser le cul sur une chaise sous le plafond couvert de suie, et écouter les gonzes au uilleann pipe et au violon, accompagnés par un mec aux cuillères.

 

Haaaa, la musique irlandaise. J'en ai frôlé l'overdose. Mais maintenant, c'est con, l'accoutumance est là. Aux types qui sont foutus de jouer des reels à la flûte que tu te dis merde, il a combien de doigts, comme Matt Molloy, par exemple.

 

 

 

 

L'accoutumance aux groupes, aussi. Parce qu'à plusieurs, c'est un foutoir bien foutu.

Qui donne envie d'empoigner la serveuse et de se lancer dans des pas de danse qu'on ignore complètement, sur les reels, les jigs ou les polkas, au son de l'uilleann pipe, du tin whistle et du violon, voire du banjo.

 

 

 

 

 

 

 

Ajoutez à ça une langue d'un érotisme tropical, et vous aurez envie de faire autre chose avec la serveuse.

 


 

Décidément, faut que je retourne en Irlande, moi.

Mais c'est pas trop le chemin que je prends, tant pis.

 

Je continuerai d'écouter les Pogues, quand même.

 

 

 

(et même si je veux, je remets des vidéos que j'avais déjà passées, c'est fou la vie)

Partager cet article

Repost 0

commentaires