Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 21:42

J'ai un peu peur. Je crois qu'on essaye de faire de moi un geek. Pire, un nerd.

 

Dans ma famille, j'étais déjà un peu considéré comme tel, parce que j'ai installé avast antivirus sur un nombre incalculable d'ordinateurs (une bonne demi-douzaine), ce qui me donnait une aura particulière, j'étais aux yeux des femmes de plus de cinquante ans de ma famille « celui-qui-sait ».

 

Mais moi, ce que je savais, c'est que je ne savais rien. Puis j'étais trop sociable pour être un nerd, j'allais presque tous les week-ends retrouver des potes autour d'une bière (bon, des potes d'internet, OK, mais des potes quand même, quoi). Puis j'étais propre et je sentais bon le kebab-frites et le désodorisant pour cabinets.

 

Maintenant, je ressemble de plus en plus à un nerd : j'ai pris du gras, limite je peux reposer mon clavier sur mon ventre pour l'avoir à la distance idéale pour taper des notes de blog, je ne vois plus mes amis que sur internet, je transpire donc je sens et j'attire la poussière qui colle à ma peau luisante (et foutredieu, il y en a avec l'harmattan, de la poussière), et surtout, surtout, je commence à savoir faire des vrais trucs avec un ordinateur. Pas des trucs compliqués, mais même, ça va pas arranger mon affaire.

 

Par exemple, depuis que je suis là, j'ai dû apprendre à me démerder suffisamment avec le html pour faire une page avec des machins cliquables et des machins flottants pour les légendes. C'était pour le début.

Puis j'ai dû comprendre un peu de python pour aider un stagiaire qui veut pas s'aider tout seul, le sagouin. Pas si simple, en démarrant de zéro. Mais au final, trouver pleinpleinplein d'erreurs dans un programme fait par un informaticien, faut reconnaître que ça a quelque chose de gratifiant (rien que se dire « ho putain, il a trouvé un boulot, quand même ! » est encourageant, même si je veux bien croire qu'il a cochonné le boulot parce que c'était pour une stagiaire, aussi mignonne fut-elle)(oui, j'ai tendance à penser du bien des gens, en général, ça change pas).

Je tente tous les jours d'utiliser des logiciels et des sites dont mon patron pense que ho didonc on pourrait essayer ça tavu ça a l'air marrant, du coup, je bouffe du VUE, du Zotero, du citeulike, du netvibes et plein de cochonneries comme ça.

En parlant de cochonneries, je passe aussi des journées à regarder des tableaux excel (enfin, je les fais sur le tableur open office, hein) en écoutant du Brassens, je compte des trucs et des machins, et je surligne en rouge quand je me dis holala, c'est trop pas possible ça, qui m'a fait un travail de cochon pareil ?

 

Puis surtout, dans la catégorie ultimate geek (au sens compris par le populo, pas par toi lecteur avisé), je me suis vu forcé de passer à Linux. D'abord sur Mandriva au boulot, puis sur Ubuntu à la maison, puis sur Ubuntu au boulot.

Et en plus, là, j'ai dû installer moi-même Ubuntu sur ma bécane de boulot. Tout seul.

Donc j'ai dû booter sur un CD. Sauf que sur mon con d'ordinateur, le lecteur CD marchait pas, rien à faire. Enfin si, une seule chose : jouer au charognard sur l'ordi d'à côté.

 

Je pensais jusqu'ici que toucher aux entrailles d'un ordi, c'était réservé aux oufs malades. Aux trve nerdz. Qu'il fallait porter des gants de soie désinfectés et travailler avec des outils de haute précision dans une salle sans le moindre grain de poussière, aux murs immaculés et à la lumière aveuglante.

 

En fait, changer un lecteur CD, c'est pas compliqué. Tu débranches tout, tu prends un vieux tournevis cruciforme rouillé, tu ouvres la bête en faisant un peu attention où tu mets les vis, tu jettes un oeil, tu vires les vis qui tiennent le lecteur en place, et te voilà face à un lecteur branché à une alim et un bordel. Tu fais la même chose sur l'ordinateur dont tu vas piller le lecteur. Tu trifouilles un peu avec douceur et précaution, en cherchant où se trouve le clapet à pousser pour décapsuler la bestiole, tu trouves pas, tu hésites à chercher ton patron, puis tu te dis qu'il va te prendre pour un couillon et tu n'as pas envie de passer pour un couillon, alors tu décides si il vaut mieux esquinter la prise qui servira à rien du lecteur en bon état, ou bien sacrifier le lecteur pété et une fois ton choix fait, tu y vas comme une brutasse, tu grognes en tirant sur le machin, et ça marche. Tu recommence sur l'autre, tu rebranches le nouveau lecteur qui marchait sur ton ordi et paf, rien à faire de plus, ça marche.

Enfin, rien à faire de plus, si, il faut aller se promener dans le BIOS pendant que le loup n'y est pas, et modifier le bouzin pour que ça boote en premier sur le CD. Puis paf, ça fait des chocapic, et te voilà avec Ubuntu et l'impression d'être un dieu alors que c'était franchement moins compliqué que le point de croix.

 

Et tant pis si sous mon Ubuntu tout neuf, j'ai pas d'accès internet. Au moins, ça me donne du temps pour écrire une note de blog au bureau.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 14/06/2012 23:16


Blog(fermaton.over-blog.com).No.13- THÉORÈME DE BABEL.


L'Oublie est un VOLEUR ?

Francis 09/06/2010 15:36



T'es sûr que c'est pas parce que t'as des épinards entre les dents ?



cubik 09/06/2010 11:57



et pourtant, quand je dis que linux est devenu facile, accesssible et à la portée du moindre ingénieur en agro venu, on continue de me regarder bizarrement >)