Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 17:42

 

 

Bon. Suite à une discussion avec ma grande soeur outrée, je me dois de faire mon mea culpa : ce n'est sans doute pas une tortionnaire nazie comme j'ai pu le faire croire.

En fait, je tenais au titre précédent, qui m'était venu après quelques bières et liqueurs au bistrot toulousain d'à côté de la maison, du coup, j'ai écrit l'article dans les brumes de l'alcool, et c'est mal (étrangement, ce n'est que quand je suis cuit que j'écris sur ma soeur. Et quand j'écris quand je suis cuit, c'est généralement sur ma soeur aussi. Si ce n'est pas une tortionnaire nazie, elle a quand même gravé une empreinte indélébile sur mon cerveau, et pas seulement à coups de boules de pétanque. C'est très bien, ça me donnera à discuter avec mon psy, pour quand j'irai voir un psy pour dépenser mon argent, quand j'aurai de l'argent, et me permettra de continuer à alimenter un blog moribond).

 

Bref. Pour être tout à fait honnête, je ne connais pas à ma soeur un goût prononcé pour les tenues kaki, je ne l'ai jamais je n'ai vue brailler « Heil Hitler » en tendant le bras, pas plus que je ne l'ai surprise à écraser une cigarette sur le front d'un petit enfant juif. Certes, elle ne connait pas (que je sache) de petit enfant juif, mais en connaîtrait-elle que je suis convaincu que même si elle fumait, elle ne lui écraserait jamais sa cigarette sur le front, aussi insupportable puisse-t-il se montrer (en tant qu'enfant, entendons-nous, pas en tant qu'enfant juif. Les enfants sont tous insupportables, quelle que soit leur confession).

 

Je retire donc ce que j'ai pu dire précédemment : rien ne laisse à penser que ma grande soeur soit une tortionnaire nazie. Oui, j'assène, c'est pour être sûr d'être bien compris.

 

D'ailleurs, elle a bon fond, en fait.

Tenez, dans sa folle jeunesse, elle a passé deux mois à regarder des vidéos de copulation de pucerons. Deux mois. A regarder des trucs qui sont à peine plus que des points avec des pattes grimper sur d'autres points avec des pattes. Enfin, j'imagine, si ça se trouve, c'est encore moins excitant que ça. La seule chose intéressante, chez ces bestioles, qui les distingue un peu du reste du règne des bestioles inintéressantes à six pattes, c'est qu'elles sont vertes. Ca ne fait pas beaucoup. Et elle a passé deux mois dessus. Même le côté vert ne devait plus avoir beaucoup d'attraits.

 

Je sais pas vous, mais moi, ça m'aurait donné des idées de meurtre. De meurtre de pucerons, au moins. Ha ça, j'aurais pas hésité, fin du stage, hop, au four les pucerons.

 

Pas elle. Elle, elle a eu pitié. Et ces bestioles, qui lui ont fait passer des mois d'ennui profond, elle leur a cherché un toit à la fin de l'étude. Elle les a gardés, dans leur petite boîte de Petri, en espérant leur trouver une famille adoptive, qui aurait un rosier compatissant.

 

Bon, ça n'a pas marché. Mais elle a essayé. Est-ce qu'une tortionnaire nazie ferait ça ? Sans doute pas.

 

Ce n'est pas tout. Est-ce qu'une tortionnaire nazie aimerait se salir pour faire la cuisine ? Sans doute pas non plus. Une tortionnaire nazie mangerait des patates soigneusement épluchées avec des gants Mapa. Chez nous, pas de gants Mapa. Même pour faire la vaisselle.

 

Est-ce qu'une tortionnnaire nazie serait persuadée de l'inutilité du prépuce ? Bien sûr que non, puisque nos petits capuchons sont ce qui nous distingue des petits enfants juifs (en plus de leurs doigts crochus et de leur petit sac d'or autour du cou, ça va de soi).

 

Est-ce qu'une tortionnaire nazie ferait du mal à un charmant petit enfant blond aux yeux bleus, baptisé et fréquentant régulièrement la messe de Noël pour faire plaisir à sa mamie ? Jamais de la vie, ces gens-là ont une éthique. Et pourtant, je l'ai assez dit, ma soeur ne s'en privait pas.

 

Voilà. J'espère que malgré ce que j'ai pu en dire plus tôt, sous l'emprise maléfique de l'alcool sénégalais, vous êtes maintenant convaincus que ma soeur n'a rien d'une tortionnaire nazie. Et elle mérite bien qu'on lui reconnaisse au moins cette qualité-là.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires