Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 00:42

-Ha, monsieur B., bonjour !

-Bonjour, docteur Blog.

-Vous êtes là pour votre bilan annuel, je suppose ?

-C'est cela même, docteur. Vous êtes perspicace.

-Je l'avais noté sur mon petit carnet. Alors, si je me souviens bien, la dernière fois que nous nous sommes vus, vous étiez rentré du Sénégal depuis cinq mois, vous étiez gras, célibataire, au chômage sans indemnité, et vous habitiez chez vos parents, c'est bien ça ?

-je n'aurais pu mieux résumer la situation, docteur.

-et depuis, racontez-moi ?

-beeeen... d'abord, je suis resté au chômage, hein. Puis j'ai pris des vacances avec la famille, vu un peu les petits cousins, tout ça, puis j'ai trouvé un boulot fin septembre.

-ha, bien ! Il vous plait ?

-Ça va, il est à ma portée, quoi. Je corrigeais des traductions de guides techniques en anglais, lisais des rapports, en copiais-collais des bouts dans une base, grosso-modo. Puis j'allais à des réunions avec mon petit cahier à spirales.

-Vous en parlez au passé, vous l'avez perdu ?

-Nan, pas encore, mais c'était un boulot de neuf mois, fin juin, je rentre chez papa maman. Et comme j'ai fini la mission principale pour laquelle j'ai été pris, je commence à y penser sérieusement.

-Ha, vous aviez quitté le domicile de vos parents, ça s'est bien passé ?

-Plutôt, oui. C'était à Nantes. J'ai un appart de 28m², que je quitte donc fin juin. Mais bon, j'y passais pas non plus tous mes week-ends, comme je n'avais rien à fiche à Nantes, je rentrais souvent faire ma lessive à la maison. J'avais bien une laverie automatique au pied de mon immeuble, mais je n'ai pas compris comment elle marchait, et l'éclairage était flippant.

-Vous n'aviez pas d'amis à voir à Nantes ?

-Si, si. J'en avais un que j'ai eu le temps de voir trois fois (dont une pour son déménagement) avant qu'il parte à l'autre bout de la France, et un autre est descendu une fois de Rennes, et on est allés voir des bateaux et des appâts de pêche japonais, c'était plutôt chouette.

-Ha, ça fait pas beaucoup, sur sept mois. Vous n'avez rencontré personne ?

-À part les collègues ? J'ai discuté sur le pas de la porte avec un représentant de France Loisirs, mais je crois que c'est tout.

-Mmmh. Ça fait pas gras, en effet. Et sinon, côté filles, ça se passe comment ?

-Ho bah comme d'habitude, quoi.

-Aïe. A ce point ?

-Ben... oui. Y'avait bien cette fille, une amie d'amis, qui était mignonne, intelligente, qui riait à mes blagues...

-Et ?

-En fait, on avait plus de points communs que je ne croyais.

-Ha ?

-Oui, elle aussi préférait les filles.

-PFFFRT. Excusez-moi, c'était nerveux, et totalement hors de propos. Je suis confus.

-Bah, vous en faites pas, à votre place, j'aurais sans doute la même réaction. Mais bon, comme on dit, [biiip] derrière l'oreille assure un bon sommeil.

-On dit ça ?

-Je sais pas. En tous cas, je dors très bien.

-Bien. Puisque vous évoquez la question de la santé physique... je note que comme madame votre maman me l'a signalé, vous êtes toujours d'aspect aussi flasque, voire peut-être plus, non ?

-Voui. Mais je me suis coupé les cheveux, du coup j'ai considéré que j'en avais fait assez pour mon apparence cette année.

-D'aaaaaaccord. Mais du coup, il y a des points positifs, dans cette année ?

-Ben, là, y'en a un dont je n'ai pas le droit de parler. Et sinon, j'ai acheté et lu des tas de bouquins et de Bds, c'est plutôt chouette.

-Bon, je crois qu'on a fait le tour. Ça vous a fait du bien ?

-Bah, ça a meublé un dimanche soir, quoi.

-Très bien. On se revoit dans 10 kilos... Pardon, dans un an ?

-Ha ha.

-Allez, au revoir, et bon anniversaire !

-Oh, ta gueule.

Partager cet article

Repost 0

commentaires