Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 21:42

« Francis, franchement, ne crois-tu pas que tu exagères ? »

Cette interrogation surgit avec la soudaineté d’un grappin s’accrochant aux créneaux de mon for intérieur.

Car oui ! Foutrecul, c’est bel et bien exagéré de ma part de vous laisser comme des orphelins, ne vous abandonnant même pas un os à ronger sur blog en décrépitude.

A cette réalisation, le rouge me monta au nez, puis, se rendant compte de l’inanité de ce combat sur un visage au teint de roux depuis longtemps rendu cramoisi par la moiteur tropicale de l’hivernage sénégalais, reflua lentement vers d’autres organes qu’il est inutile de mentionner, d’autant qu’il est possible que ma mère lise ces lignes.

J’avais donc résolu de me présenter devant vous pour battre ma coulpe. Ce ne fut pas la plus simple des démarches, je peux vous l’assurer. J’ai fouillé toute la maison avant de la retrouver, blottie, tremblante, sous un carton dans la cave. Mais, au moment d’abattre un bras vengeur prolongé d’une louche de cuivre (à ceux qui s’étonneront du fait que je n’ai pas de martinet, je dirai que, célibataire et sans enfant, je n’en ai simplement pas besoin. Et bien que je sois conscient qu’il est également courant de battre sa coulpe avec une ceinture, je dois avouer, à ma grande honte, que je suis trop enveloppé pour en avoir besoin. Cette louche, héritage familial, est le seul instrument contondant que comporte mon mobilier), au moment de faire rendre gorge à cette coupable coulpe, je croisai son regard implorant, et, à ma grande honte, mon bras retomba, flasque, sans volonté.

Qui suis-je pour battre ainsi la coulpe que j’ai élevée à la sueur de mon front ? N’en suis-je pas responsable ?

Oui, je suis le seul coupable dans cette histoire, moi et ma coupable arrogance.

Car qui suis-je pour prétendre pouvoir tenir un blog pendant des années ? Je ne suis qu’un misérable vermisseau. Je ne mérite même pas le titre de blogueur. De bloguicheur, à la limite. Mais ça n’existe même pas.

Je n’existe même pas.

Tant pis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Francis 10/08/2011 10:45



La coulpe a longtemps été bien trop délaissée.



Symbol 10/08/2011 10:15



Je suis sûre que tu as écrit cette note juste pour utiliser le mot coulpe (à outrance)