Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 20:42

Bon.

Me voilà dans l'enviable situation de locataire d'un trois-chambres-deux-salles-de-bain-salon pour une somme dérisoire, accompagné d'un chat griffeur de testicules.

La question qui se pose maintenant est lourde : dois-je ou pas prendre un colocataire ?

 

Ce ne serait pas pour le pognon. J'ai suffisamment exploité la famille ces derniers mois pour voir venir, et de toute façon, mes dépenses se limitent aux charges et à la bouffe (de midi, essentiellement).

Ce serait donc plutôt pour la compagnie. La question est, ai-je envie de compagnie ?

J'ai déjà un chat. Mais ce n'est plus pour longtemps, mon patron vient le récupérer dans quelques semaines.

Est-ce que j'aurais envie d'avoir une présence supplémentaire quand le chat se sera barré vers d'autres cieux ? Une présence dont je n'aurais a priori pas besoin de ramasser les crottes le matin avant de partir au travail ?

 

Je n'en sais rien. J'aime bien être tout seul, j'aime bien pouvoir profiter du canapé, j'aime bien pouvoir me trimballer en calbute dans la maison. La solitude est pleine d'avantages.

 

D'un autre côté, un coloc pourrait être plus enclin à faire à bouffer que moi. Et à faire le ménage. Ce serait plutôt positif. Mais il pourrait tenter de me squatter le canapé quand j'aurais envie de m'y affaler comme une loque pour ronfler au rythme du ventilateur. Ce serait inacceptable.

Mais il pourrait descendre les poubelles, aussi. Ca m'agace d'avoir à descendre les poubelles. Mais il pourrait vouloir regarder d'autres trucs que le rugby quand il y a du rugby à la télé.

 

Puis ce pourrait être un névropathe, comme la coloc de ma soeur au Cameroun, qui rasait les murs et essayait de passer inaperçue pour des raisons connues d'elle seule.

Remarquez, ce côté-là ne serait pas forcément si déplaisant.

 

Puis le pognon a beau ne pas être un souci, si je me débrouille bien, genre avec un français habitué à des loyers faramineux, je pourrais même me faire des bénéfices sur son dos, tout en lui laissant une des petites chambres et la salle de bains sans chauffe-eau (il n'aura pas à savoir que la mienne en a un).

 

Et c'est toujours agréable, de gagner du pognon sans rien faire, j'en sais quelque choses.

 

Raaah.

 

Je suis déchiré. Au deuxième sens figuré, je n'ai rien bu ni rien fumé. Le dilemme est abominable. Je crois que je vais faire comme d'habitude, me lamenter sur la question jusqu'à ce que je l'oublie tout à fait et que mon patron me dise que finalement, il peut pas emmener son chat parce qu'il a oublié son panier, c'est ballot non ?

 

Et je continuerai de ramasser ses crottes. Damn.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cassinea 16/09/2010 13:20



prends un nouveau chat... bon il descendra pas les poubelles, ne fera pas le ménage ni la bouffe mais par contre tu auras de la copagnie, tu pourras regarder le rugby et il ronronnera en rythme
avec tes ronflements :D



cubik 13/09/2010 10:01



encore un qui a trop regardé friends dans sa jeunesse >)



Zette 12/09/2010 22:12



Prends un coloc de compagnie, une escort-appart-girl, un qui viendrait juste faire le ménage, la bouffe et rester de temps en temps pour regarder la télé.


Bref, marie-toi!



Symbol 12/09/2010 21:14



Prends une plante verte.


(non mais c'est chouette d'avoir un coloc, surtout si tu le vires rapidement s'il est chiant)