Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 11:55

Aujourd'hui, j'ai découvert des bleus sur mon corps d'athlète de canapé.

 

J'en ai un sur le pec (hum) gauche, et un au dessus du pli de gras qui passe par le nombril. Je ne comprends pas. Je ne me suis pas cogné ou rien, je ne me suis pas battu, il n'y a malheureusement pas d'explication licencieuse possible, en bref, le mystère total et complet plane sur ces bleus (enfin, ils tirent un peu sur le jaune maintenant).

 

S'il n'y a pas d'explication rationnelle, faut-il en chercher une ailleurs, dans les limbes ténébreuses de l'obscurantisme rampant, celui qu'on trouve dans les pages des magazines féminins ?

Vérification faite, mon horoscope ne me prédit pas de blessures physiques.

 

Serait-ce une conséquence karmique de mes actes passés ? J'aurais passé une vie antérieure à cogner hystériquement des petits enfants et à torturer des infidèles et suite à une mauvaise manip des responsables du département réincarnation, j'ai été récompensé en étant moi, et pour compenser là on m'envoie des blessures irrationnelles ?

Ca me paraît tiré par les cheveux.

 

Ou alors les services d'En Haut ont décidé de punir ante mortem les gens de leurs méfaits passés dans cette vie ?

Mais bon, je me suis battu qu'une fois dans ma vie (sans compter avec mes frère et soeurs, mais ça compte pas). J'étais en troisième, je rentrais de cours avec un copain, et y'avait des sixièmes qui traînaient derrière en se moquant de mon prénom, mon copain me dit que je peux pas laisser passer ça, alors je jette le môme par terre sans conviction, puis encouragé par mon copain, je balance son sac un peu plus loin en marmonnant quelques vagues menaces. Le tout sans lui faire de mal et en me sentant vaguement mal à l'aise, mais bon, avec un pote avec moi, je pouvais pas ne rien faire. Je lui ai même pas bourré les côtes de coups de latte, ou enfoncé le nez dans le crâne à coups de genou.

Est-ce que ça vaut de me retrouver avec DEUX bleus ? Sans doute pas.

 

Il ne me reste donc plus qu'une possibilité : sont-ce là des stigmates ? Suis-je le descendant de ces prophètes mangeurs de sauterelles dont la piété est telle qu'ils prennent sur eux les blessures du Christ, et comme lui sont là pour expier par leurs souffrances les péchés d'une humanité dont la folie destructrice et la lubricité galopante font risquer au Bon Dieu un manque de bras pour tenir la maison Enfer (c'est le même consortium que le Paradis, y paraît. Mais y'a moins de place) ?

 

En tous cas, ce serait un bon signe pour l'humanité, si c'était le cas. Passer de coups de lance et de gros clous à des bleus jaunes, ça montre une certaine évolution, quand même.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélina LOUPIA 30/04/2007 21:48

Je sais pas moi, genre la vengeance de la vigne vierge?
La vérité est ailleurs.
Bizettes, chiatique, ça veut dire tain de chiant, un peu comme une sciatique, mais en pire.

Nelly 30/04/2007 20:56

(es-tu sur d'être bien lavé?)

Frenchmat 30/04/2007 16:58

Franchement excellent  :-)J'ai plus rationnel que ça : si ça trouve c'est un truc que t'aurais gober sur ton canapé et qui maintenant va vouloir sortir de ton ventre, comme dans "Alien"...