Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 09:36
‘Fin, longtemps, au moins une bonne année, quoi. Quand on habitait au Maroc (vers 6-7 ans), je laissais la famille devant la télé et je me couchais à neuf heures. Comme ça, sans que ma maman ne me menace du fouet ou rien.

Juste pour le plaisir de mettre mon réveil à 06:00, de boire un chocolat chaud que ma maman m’avait laissé dans une théière thermo, et de lire un bouquin dans mon lit.

Autant vous dire que j’étais pas le genre  de gosse que vous auriez aimé connaître, quoi (en plus j’avais des lunettes et une coupe au bol, berk).

 

Mais bon, depuis, je me couche plus tard, hein. Samedi soir, par exemple, j’ai larvé sur le canapé jusqu’à quasiment trois heures du mat, pour voir les Fatals Picards à la télé. J’étais motivé, didonc. J’ai supporté les chroniqueurs relativement super insupportables de Laurent Ruquier, les applaudissements des spectateurs à chaque phrase (j’espère que la production fournit les tubes de crème Neutrogena ®). Finalement on les  pas vus super longtemps, juste le temps pour Péri Cochin (la brune avec des dents) de dire « ha ben c’est pas cette année qu’on va gagner l’Eurovision », garce.

 

Ca m’a énervé, alors j’ai éteint. Pipi, un suppo et au lit.

 

Puis, dimanche matin, ding-dong, fait ma sonnette. Action, réaction, je me dresse dans mon lit j’en sors et j’enfile un jean sur mon caleçon de soie thaïlandaise à motifs de petits éléphants verts. (ding-dong + 15 s). Puis je réfléchis. J’ai pas envie de sortir il est tôt (même pas onze heures j’ai un T-Shirt crade, c’est le matin donc je dois être coiffé comme un cul, et si c’était une fille mignonne qui sonnait de quoi j’aurais l’air puis la porte elle est loin quand même et puis qui c’est ces connards qui se permettent de réveiller les honnêtes citoyens à des heures pas permises d’abord c’est pas le facteur il passe pas le dimanche ?)

 

Ding-dong + 20s : je décroche l’interphone à la sortie de ma chambre (vous admirerez que je suis réveillé depuis pas très très longtemps, hein !)

 

MOI : Oui ?

J’entends des voix qui murmurent derrière, de l’autre côté de mon jardin, ça complote et ça me plaît pas.

MOI : Allô ?

UNE DAME A L’ACCENT AFRICAIN : Bonjour monsieur, c’est pour vous inviter à une cérémonie très importante demain.

MOI : Ha, euh, et c’est quoi comme cérémonie ?

LA DAME : La commémoration de la mort de Jésus.

MOI : Quoi, il est mort ? Vous avez prévenu la police ?

 

Ca, c’est ce que j’aurais aimé dire. Ou bien « J-Zu ? c’est un rappeur chinois ?»

J’aurais aimé avoir le sens de la répartie cinglante.

Oui, bon, effectivement, même après réflexion, ça cingle pas des masses, mais quand même plus que ce que j’ai finalement répondu :


MOI : Euh…Vous pouvez le mettre dans la boîte aux lettres ?

 

Pas très glorieux. J’ai un peu l’impression d’avoir perdu la face.

 

Pour me punir de ma faiblesse, je suis allé chercher leur tract. Y’a un beau Jésus, le dos droit, le regard fier, une toge violette sur l’épaule, la barbe bien taillée, la couronne d’épines avec même encore des ptites feuilles vertes sur la tête…

Et une invitation  à nous souvenir du plus grand homme de tous les temps en majuscules.

 

En cherchant bien dans le tract, on arrive à trouver que c’est les témoins de Jéhovah qui sont passés.

Ils se mettent à l’ordre du jour les cocos, ils font un discours biblique sur « En sécurité dans un monde agité ». Ca veut dire quoi ? Prie Jésus-Christ notre Sauveur et ta Fiat Punto évitera les flammes des racailles infidèles ?


En même temps, j'ai pas de voiture moi.

 Et j'aurais pu faire une note sur les témoins de Jéhovah. Me voilà dans la norme bloguesque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sayyadina 03/05/2007 23:56

Ben mince alors...je suis dans la norme bloguesque avec mes deux articles sur les Témoins de Jéhovah...
Biz !

(j'aime beaucoup ce que vous faites monsieur)

Grnx 02/04/2007 23:39

Ils prévoient quelque chose pour les Peugeot 406 ? L'assureur de mon père serait content. (et non c'est pas moi qui démonte la voiture, je sais conduire depuis que j'ai le permis)

Mélina LOUPIA 02/04/2007 12:43

Woh Putain tu m'as fait hurler de rire là.
Je veux habiter ton quartier, moi, à la place, j'ai deux vieilles toujours plus ridées d'années en années qui tentent de financer leurs liftings avec les deniers du culte de mon q.
Bizettes