Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 10:36
J'aime pas téléphoner.
Une espèce de phobie. J'aime pas parler de loin aux gens que je connais pas, de loin, et c'est bien pire s'il y a quelqu'un dans la même pièce que moi. Là, je sens toute la désapprobation qui pèse sur chacun de mes mots maladroits, mon bafouillis tremblotant doit paraître inaudible à mon malheureux correspondant qui n'a rien à foutre de ce que je lui demande, une suée froide se met à couler le long de mes cuisses, le micro du combiné claque contre mes dents serrées.

C'est handicapant.
Pendant mon stage au [biiiiip], où j'étais censé rechercher des données, entre autres en appelant ce qui se fait de pire comme correspondants, des fonctionnaires qui ont du travail, j'ai rusé. J'ai envoyé des mails, j'ai cherché tout ce qui était possible sur internet, j'ai déclaré "ouais mais ces données on s'en fout", je reculais le moment fatidique en travaillant au lieu de surfer ou en me rendant compte que c'était l'heure de la troisième pause café de la journée (vive la recherche publique).

C'est d'autant plus ballot que chaque fois que j'ai réussi, contre mon gré, à passer un coup de fil, je suis tombé sur quelqu'un de sympa (qui me disait en général : "ha non, ces données j'ai pas" ou "c'est sur internet". Pas si dur, donc.

Mais même.
Là, j'ai beau rien foutre de mes journées, ça ne m'empêche pas de ne pas appeler France Télécom ou EDF, ou des gens que j'aurais dû (ou le pire, des amis qui auraient pu trouver un travail).

Je préfère encore marcher et aller voir les gens que leur téléphoner. Là, je viens (après 4 ou 5 mois d'insistance de mon papa) d'aller à la mairie (20 minutes de marche) pour demander des sacs poubelles pour le jardin. Parce que j'ai des feuilles mortes qui traînent dans le (petit) jardin depuis novembre, que j'ai commencé à désherber, et qu'un sapin de Noel traîne encore sur la terrasse (débité en petits morceaux par une de mes colocs la semaine dernière), et que la voisine est en train de faire tomber des branches dans la cour (ouais, j'ai une cour, un jardin et une terrasse. Et 5 colocs et un chat). Je rentre donc gaiement dans la mairie, je me dirige guillerettement vers la charmante secrétaire...

Et elle me donne un numéro de téléphone.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

darkpangolin (the KoloK) 22/03/2007 23:19

heyyyyyyyyyyyyyybah fô le dire si tu veux qu'on dégage pendant que t'es au téléphone. Sauf que maintenant j'aurais plutôt envie de rester voire essayer de voir de plus près les symptômes :). Quoique la sueur le long des cuisses ?  Pfffffffffff y'a plus aucune intimité dans cette coloc sans compter le chat et le sapin mort dépité

Frenchmat 18/03/2007 11:53

Ah oui, la procrastination ça me connait aussi... tellement bien que j'avais déclaré sur mon blog que je fonderai l'APA (Association des Procrastinateurs Anonymes).Mais je ne l'ai pas fait... peut-être dans 1 an, non, 2 ans, oh puis non, plutôt dans 3 ans.... ;-)

Mélina LOUPIA 16/03/2007 11:51

Quand suis obligée de pas pouvoir faire autrement que de téléphoner, une fois que j'ai raccroché, j'ai la sensation d'avoir passé un oral.
Je sens sous les bras.
Je tremble des mains.
Je tremble des seins.
J'ai pas de seins.
Je retremble donc des mains.
J'ai soif.
J'ai pas du tout dit ce que je devais dire.
J'envoie un mail.
Après avoir tapé tout dans google pour trouver.
Je fais le voeu à la pleine lune les yeux fermés fort pour me faire ofrrir un fax qui fait pas téléphone en même temps.
Bizettes barbapapa.