Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 18:42

Ha, combien doux est le souvenir de la bonne confiture rustique de mamie, dégustée sur des tartines de pain épaisses comme une planche !

 

Afin de recréer ce souvenir proustien, tentons de faire une bonne confiture d'abricots à la mamie.

Les conditions extérieures ne sont pas à négliger : il faut de préférence commencer tard, alors qu'un crachin breton postillonne sa haine du genre humain sur les vitres de la chaumière encrassées par la poussière des temps et les chiures de mouches millénaires. Par exemple, prenons la maison de ma tata bretonne.

 

 

Si ça c'est pas du rustique, je sais pas ce qu'il vous faut.

 

Prenez des abricots fraîchement cueillis au Leclerc du coin. A la lueur vacillante d'une chandelle de suif, dénoyautez vos abricots (saisissez les fermement dans le sens vertical, poser les pouce joints sur la raie, et écartez violemment, puis arrachez le noyau d'un coup de doigt).

 

(pas d'image, ce site est respectable, nom d'une pipe)

 

Découpez chaque moitié d'abricot en quatre parties plus ou moins égales selon votre dextérité au couteau, et entassez-les dans un tupperware vintage. Vous pouvez chanter des chansons traditionnelles pendant cette phase, comme la digue du cul, ou Fanchon.

 

 

 

Si vous vous sentez des velléités d'expérimentateur culinaire, cassez une poignée de noyaux au casse-noix et mettez les amandes de côté pour les ajouter à vos abricots. Elles ajouteront une note d'amertume que certains apprécient (mon papy, par exemple)(non, mon papy n'est pas Marie Besnard, l'amande d'abricot n'est pas pleine de cyanure)(enfin, pas PLEINE PLEINE, mais y'en a quand même un peu, évitez d'en mettre plusieurs dizaines, quelques unes suffisent).

 

 

Pesez vos abricots. Notez soigneusement combien il y en a, et rajoutez les trois-quarts de sucre cristallisé. Trois-quarts de sucre par rapport à la masse d'abricots. Soit la masse d'abricots fois trois divisé par quatre. Pas compliqué. Mais il est d'usage de faire cinq fois le calcul, puis d'y aller vaguement au pif.

 

Ajoutez donc aux abricots la masse de sucre décidée (profitez-en pour être beau comme un Vermeer), et touillez avec une cuillère en bois.

 

 

Puis laissez reposer jusqu'au lendemain.

 

Prenez un bon bol de Chocapic, et allez constater que vos abricots ont rendu plein de jus, et que du coup, vous avez une soupe de morceaux d'abricots au sucre. Mélangez bien avec une cuillère en bois pour faire fondre le sucre au fond du pot, puis armez-vous d'un mixer à soupe et faites un velouté de vos gros morceaux d'abricots. Ca réveille encore plus que le petit déjeûner si votre mixer est du genre marteau-piqueur miniature.

 

 

 

Transvasez votre velouté d'abricots dans une bassine en cuivre, et mettez à chauffer à feu moyen. Une fois que ça bouillonne, baissez le feu et laissez cuire une heure à une heure et demie.

 

 

Arrêtez la cuisson quand elle est suffisante (il faut que la confiture fige quand vous en mettez un peu sur une assiette froide).

 

Ecumez la mousse superficielle avec une écumoire. La mousse, c'est sale. Il ne faut pas la lécher, car elle est toxique. Jetez-la loin.

 

 

 

Prenez une grosse louche et transvasez la confiote de la gamelle dans les pots de confiture, de préférence avec un entonnoir à confiture (outil ingénieux s'il en est), jusqu'à pas tout à fait en haut, et attendez que ça refroidisse. Genre jusqu'au soir. Que ce soit bien sûr que la confiture soit pas assez chaude pour faire fondre la paraffine. Parce que vous n'avez pas oublié de vous procurer de la bonne paraffine à confiture, quand même ! Puis en plus, comme ça, vous ratez pas le Tour de France.

 

 

Puis faites cuire ladite paraffine, qu'elle soit bien liquide. Et versez-la un peu partout autour des pots, en essayant d'en mettre un maximum dedans, en une couche de 5mm, histoire d'éviter les moisissures et les fourmis.

 

 

 

 

 

Ne reste qu'à coller des étiquettes proclamant fièrement la composition de la confiture et sa date de conception.

 

 

Et à passer le reste de l'année à trouver des gens à qui offrir une partie de votre stock.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ezrine 27/07/2009 21:29

Moi j'en veux bien de la confiture d'abricot ! :$

Francis 20/07/2009 18:13

La peau de pomme, ma tata a essayé, elle dit que ça marche pas.La paraffine, il faut pas la manger, c'est effectivement mauvais :DEt d'après wiki, quelques dizaines d'amandes, c'est mortel. Faut tester sur des poneys.

radasse 20/07/2009 17:18

Je plussoie pour le retournement, la paraffine, c'est trop dégueulasse.Sinon aurais-tu plus d'info sur la quantité de cyanure de ces foutus noyaux ? 

Mlle Gima 19/07/2009 15:28

La pectine tu la trouve dans la peau de pomme. La pelure de 3/4 pommes dans les fruits et c'est plié.En plus tu peux nourrire la main d'oeuvre avec les pommes

Cécile 19/07/2009 13:35

j mets plus de parafine depuis que j'ai constipé des loirs.Où le contraire.