Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 18:42

Ce week-end, outre le fait que j'entrai de plain-pied dans mon deuxième quart de siècle, qui se révèlera sans aucun doute nettement moins peinard que le précédent, j'ai fait des choses. J'ai vu des gens.

Si, si. Vus, de mes yeux vus, des gens. Alors que j'aurais dû rester bien sagement chez moi, lire des bédés et réviser mon chinois classique (qui est aussi compliqué que le récent et a l'inconvénient d'être encore plus chiant parce qu'on utilise complètement différemment des mots qui s'écrivent tout pareil qu'en chinois moderne, et que du coup ça a plus rien à voir), je suis allé en Belgique. Je pensais ne pas avoir beaucoup dépensé, vu que j'avais 12€45 sur mon compte en partant, et 4€86 en rentrant, mais en fait, entre temps, j'avais mis des sous sur mon compte mais la SNCF avait pas encore débité mon compte du billet que j'avais acheté y'a une semaine et du resto que ma soeur m'a forcé à payer, du coup en fait je suis encore moins riche que je le croyais.

Bref.

 

Je suis allé dans un pays étranger, ce week-end. Chez ceux qui croient que c'est nous qu'on a un accent, et que c'est eux qui ont inventé la frite. J'ai mangé des frites, d'ailleurs, cuites au blanc de boeuf (deux fois). C'était bon. J'ai bu des bières, aussi, mais j'en ai pas payé. J'allais voir les gens en leur disant « héééé je veux pas payer de bière, tu m'en offres » et ça marchait. J'ai vu d'autres gens que ceux qui me payaient des bières, aussi. J'ai vu un faux belge et sa blonde, qui m'ont offert le coucher, le manger (des sushis au concombre, alors qu'ils aimaient pas le concombre), des parties de Guitar Hero (double 100% sur Nirvana, ces gens là n'étaient vraiment pas des musiciens), et qui m'ont fait découvrir the IT Crowd (quand je serai grand, je voudrais être Maurice Moss), Hikaru no Go et Detroit Metal City (ptain, ça déchire sa maman, Detroit Metal City).

 

Mais ça, c'était avant les gens qui m'ont payé des bières (pas beaucoup de bières, finalement, j'ai même pas eu la tête qui tourne, en même temps, ça s'est échelonné entre 18h et 6h30). Ben dans ces gens, y'en avait des biens. Même si les tantes de certains jouent en tenue vinyl dans des films bizarres. Même si d'autres s'habillaient en templiers, en nonogre, en chaperon rouge, ou en rouges tout court. Ou en porte-jarretelles et string avec une robe transparente (enfin, transparente dans la rue, seulement).

Puis bon, c'était dans un endroit sympa (les caves de Cureghem, c'est comme les caves d'ailleurs, mais en plus grand, avec des voûtes et des gens), les gens qui payaient des bières. Et qui me reconnaissaient alors que moi non (si, si, y'en a eu au moins quatre ou cinq, des gens qui m'ont reconnu, et j'en ai reconnu aussi au moins autant, mais pas les mêmes). C'est rigolo et un peu gênant pour ça, les rencontres en vrai de gens qui se connaissent que sur internet. Quand un type te renverse presque de la bière dessus et te reconnaît et que tu lui dis « t'es qui, toi ? », d'un ton agressif (parce que tu tentes d'être dans ton rôle de méchant, et que c'est pas une bonnasse), et qu'il te montre son T-shirt, et que tu déchiffres son pseudo sur son T-Shirt et que là tu t'aperçois que c'est un de tes sous-fifres (j'aime bien le mot sous-fifre) avec qui tu bosses depuis quatre mois, ça fout un peu la honte. Mais c'est un peu rigolo, aussi. Moins que quand un sous-sous-sous-fifre (officiellement) te menace des représailles d'une personne de ton rang hiérarchique parce qu'il ne t'as pas reconnu, remarque.

 

Mais sinon, c'était rigolo, cette soirée belge. Avec des combats à l'épée dans un coin, des bars à champagne ailleurs, des gens bourrés, des jolies filles et des accents belges (ha décidément, l'accent belge...).

 

Mais bon, tout ça, c'est fini. Je suis chez moi, ça sent bizarre, et il y a de la queue de porc dans mon frigidaire. Ben oui, mon beau-frère est arrivé, c'est pour ça. Il aime pas les patates (sauf les frites) et il achète de la queue de porc. Mais c'est pas grave, j'ai pas peur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cubik 21/04/2009 09:35

il aime pas les patates??? mais demande le divorce tout de suite