Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 09:42

Wah les gens truc de ouf malade, vous allez pas deviner !

Je vous le dis quand même, parce que sinon, vous comprendrez pas la suite, mais j'ai été tagué par le père Yoze pour une chaîne !

Trop d'la bombe, ça fait zirplé sa mère, quelqu'un pense à moi, j'y croyais plus, snif.


Bon, elle dit quoi cette chaîne...

Ha OK, choisir cinq chansons qui vous ressemblent et dire pourquoi, plus une sixième que la vie de ta mère jamais plus tu pourras vivre sans, ou alors ce serait une vie de purée sans muscade, de bière sans alcool, de Mark Hamill sans coupe au bol, bref, de la crotte de lémurien constipé.


Des chansons qui me ressemblent ? Encore un de ces trucs de gonzesses qui lisent Cosmo ou les Hommes viennent de Mars, les Femmes viennent de Vénus, ça. Vazy, comment une chanson peut ressembler à quelqu'un ? Une chanson c'est une chanson, une personne c'est une personne, on va pas mélanger les torchons et les serviettes, c'est n'importe quoi, on va pas chercher la ressemblance entre un tournoi de tennis et un dentifrice (alors, Roland-Garros, pour moi, il a le fruité de Tonigencyl menthe-citron, alors que tu vois, Flushing Meadow, avec son côté bifluoré, ce serait plutôt Colgate Herbal Blancheur). Faut pas déconner quoi.


Mais bon. Pour les besoins de la cause, je veux bien me plier à ce que tout le monde attend de moi et vous infliger Sans ma Barbe, de Corbier.



Parce que ouais, maintenant et depuis un moment, personne m'a vu sans barbe, je sais plus à quoi je ressemble sans, et je sais que si je tente j'aurais une perte sèche de 90% de menton et la peau irritée. Mettons que c'est la chanson qui m'illustre le mieux. Si on veut. Pour une valeur de  « mieux » pas top à l'échelle Cosmopolitan.


Remarquez, si on y pense, y'a une chanson qui résume pas mal la philosophie de vie que j'aimerais bien avoir, sauf que je l'ai pas parce que je n'ai pas de raison de l'avoir, même si j'ai pas de raison de pas l'avoir non plus, c'est celle-là :




On est déjà à deux, et que du super connu, au moins je vous prends pas en traître. En même temps, on me reproche souvent de n'écouter que des trucs absolument inécoutables, ce à quoi je réponds généralement « j'y peux rien, c'est génétique », parce que généralement c'est des trucs que c'est mon père qui m'a fait découvrir, et que je les ai fauchés sur son pc. Mais je les retrouve pas sur internet, je peux donc pas vous faire partager le bonheur d'écouter la version tsigane de Blowin' in the wind par Kek Lang, Magali Noël chantant La Marche Turque de Mozart, Dimitri et Alioschka (une chanson d'amour homosexuel chantée par la section auvergnate des choeurs de l'Armée Rouge), ni même Couscous Boulettium d'Odeurs (et là, je vous cite les connus).Même Bernard Wrigley et son Molecatcher je peux pas, et ça déchire (une chanson comme une queue de boeuf : velue mais goûtue).

Ha tiens si, je peux, mais vous devez aller le chercher en cliquant par là. Oui, ça demande un effort, mais ça a longtemps été une de mes chansons préférées de tous les temps, quand même.


En fait, en matière de musique j'y connais pas grand chose, je suis plus calé en BD. Remarquez, ça tombe bien, parce qu'il y a des auteurs de BD qui s'y connaissent en musique. Et pour moi, le mieux de tous, c'est Crumb, le grand Crumb, qu'en plus il s'y connait en blues et folk américain, des genres que j'aime bien aussi. Et du coup, ça me fait repenser à l'autre musicien qui hantait le trajet de la maison à l'école : Bob Brozman, que j'en ai déjà parlé sur ce même blog, que ce type si je savais jouer de la guitare, je voudrais que ce soit comme lui.




Bon, il se fait tard, alors je finis vite. Et je balance la première chanteuse dont je me suis dit « Waw, putain, mais elle est géniale, c'est qui ? C'est quoi, cette bosse que ça me fait dans le zlip ?», chez un pote que je remercierai jamais assez. J'étais jeune et inculte, à l'époque, oui.




Puis pour conclure, le dernier groupe dont je me suis dit « Waw, putain, mais ils sont géniaux, c'est qui ? », c'était il y a cinq ans, et je m'en suis pas remis encore, et c'est avec cette chanson que je les ai découverts, et pareil, je vous en ai déjà parlé ici, en même temps, hein, faut c'qui faut, et moi, la zique, j'y connais de toute façon toujours pas grand-chose, alors je recycle tous ceux qui sont déjà passés, s'ils l'ont été, c'était pas pour rien, hein.




Et je passe le flambeau à qui le voudra.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mlle Gima 08/11/2008 13:26

Oh mon cher Francis, je suis toute emoustillée de voir que tu rend hommage à la grande Janis! Tu gagnes encore des points dans mon coeur avec ça!(tiens et une certaines de tes amis libraires demande à ce que tu leur confirme ta presence au salon de montreuil)

Lelf 08/11/2008 12:12

Pinaise, va falloir que je m'y colle...

Cochon 08/11/2008 11:23

J'aime beaucoup la dernière, même rien, non rien ne pourra jamais dépasser Corbier (à part peut-être Bernard Minet).

Mélina 08/11/2008 11:09

Run, run, run, run...