Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 20:42

Tiens, samedi, j’ai eu plein de premières fois.

J’ai eu mes premiers coups de soleil de l’année, grâce à un pique-nique au champ de Mars avec plein de gens plus ou moins fréquentables, d’abord. On a mangé des sandouiches et des gâteaux, et bu de la bière et du Martini et du Saint-Nicolas de Bourgueil et du coca tiède. Puis j’ai eu ma première intense satisfaction virile de l’année, aussi.

Oué. En ouvrant sans problème une bouteille de pinard, sur laquelle deux porteuses de nichons s’étaient escrimées sans succès pendant plusieurs minutes. Il n’y a rien de plus satisfaisant pour une mentalité mâle que d’arriver à faire un truc que les gonzesses arrivent pas à faire, que ce soit l’ouverture d’une bouteille ou d’un bocal de cornichons. On se sent fort, dans ces situations. On sent qu’on en a dans les biceps, ouais ma pouliche, t’as vu ça comment que je l’ai ouvert de deux doigts ta bouteille que depuis dix minutes tu gémis dessus en grinçant des dents et en devenant toute rouge.

 

Hum.

 

Ha, et puis aussi, j’ai mangé (enfin, essayé) mes premiers sushis de ma vie. Je m’étais jusque là fixé comme règle de vie de ne jamais y toucher, mais bon, hein, les résolutions, on sait ce que ça vaut. Alors quand on m’y a traîné de force, ben j’ai suivi. C’était pas mauvais, hein, malgré le goût de poisson.

J’ai un peu honte quand même pour cette entorse à mes principes. Tant pis.

 

Ha, et puis j’ai fait une double découverte troublante, aussi. Deux phénomènes inexplicables. Presque inquiétants.

 

Le premier : lorsque je mets des lunettes de soleil (ce que j’ai fait samedi parce que je voulais préserver mon incognito), de manière relativement incompréhensible, mon acuité auditive diminue dramatiquement. Ce doit être de famille, de l’ordre de la pathologie de ma vieille tante, qui a déjà annoncé à ses élèves « je vois plus rien, il va falloir que je change de chaussures ».

 

Une autre étrangeté advint, lorsque je me rentrus et que je loupis cette saloperie de dernier RER, et me vis forcé de prendre le Noctambus™. Je vous raconte. Pris d’une irrépressible envie de péter alors que je suis sous l’Abribus® occupé par deux personnes, je m’éloigne afin de ne pas les déranger par mes bruits intestinaux, et dès que je quitte le couvert de l’Abribus®, et là, paf, mon envie disparaît. Je m’en retourne sous l’Abribus® pour voir combien de temps j’ai encore à attendre, et paf, j’ai re-envie de péter.

 

Si ça c’est pas étrange.

 

J’ai émis une hypothèse à ce sujet : la lumière aurait un poids, et exercerait une pression sur l’intérieur de notre organisme en passant par la pupille. Lorsque que je mets des lunettes de soleil, la lumière n’exerce plus de pression du côté intérieur de mes tympans, et cette diminution de pression fait que les tympans ne transmettent plus les sons, un peu comme un tambour à la peau détendue ne fait pas autant de bruit qu’un tambour bien tendu.

De la même manière, cette pression lumineuse s’exerçait sur le contenu gazeux de mon intestin lorsque j’étais sous l’Abribus®, et disparaissait lorsque je quittais la lumière de l’abri.

 

Il me semble que je tiens une thèse défendable.

Je vais proposer une étude au CNRS, tiens.      

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cubik 29/04/2008 09:07

t'es sur que ce n'etait pas les gens sous l'abribus qui etaient petogenes?

Cécile 29/04/2008 07:56

"Puis j’ai eu ma première intense satisfaction virile de l’année, aussi."j'avoue, j'avoue, j'ai cru que tu allais nous raconter l'erection du matin version midi :))En ce qui concerne le reste de la note je dirais qu'en vieillissant tu deviens un chieur ;)

Mlle Gima 28/04/2008 21:55

Pour tes pets tu es sûr que ce n'etait pas un désir refoulé d'imposer ta royale majesté aux miséreux qui osaient ainsi partager TON abris?

Donio 28/04/2008 21:40

Nounouille va. Le coup des lunettes, a priori, c'est parce que quand tu vois moins bien tu te concentres sur ta vue, du coup tu entend moins bien puisque tu es moins concentré sur ton écoute. Enfin c'est ce que prétendent les myopes quand on leur demande pourquoi ils sont sourds aussi.