Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 13:42

Hier soir, j’étais en train de lire Jacques le petit lézard géant, de Libon, qui est très très bien et qu’il faut le lire, et je me disais que tiens, il faudrait que je me le fasse dédicacer. Mais mon alboum est tout gondolé, je l’ai acheté comme ça parce que c’est tout ce que mon libraire avait en Jacques le petit lézard géant et je le voulais tout de suite alors je l’ai pris. Mais il est quand même tout gondolé. Alors je me suis demandé ce que je répondrais à Libon s’il disait « oh dites donc, il est tout gondolé votre album de moi » (je me souviens plus s’il est du genre vouvoyeur de lecteur, mais moi en général on me vouvoie. A cause de la barbe) et je me suis dit que je lui expliquerais tout ça, le libraire machin, puis hein, comme il est gondolé, je l’aime encore plus, c’est comme un parent qui aime plus son enfant roux à bec de lièvre à celui tout blond avec deux yeux bleus qui louchent pas et des taches de rousseur sur son petit nez en trompette.

 

Puis je me suis dit « attends, est-ce que tu penses vraiment que les parents font une différence entre leurs enfants, que leur amour est quantifiable comme ça ? » et je me suis dit que oui, d’ailleurs mes parents m’ont toujours préféré mon petit frère qu’a failli se choper une mort subite et qu’était couvert de ventouses à la maternité, et qui en est resté tout rachitique alors que moi qui suis grand et fort et qui était blond à taches de rousseur, ben ils m’aimaient moins et me forçaient à finir le gras de mon jambon., puis qu’importe ce que je pense, ça peut toujours faire une note de blog, et si c’est trop court je peux broder sur JLPLG.

 

Donc. Les parents aiment plus leurs enfants imparfaits que les beaux blonds à taches de rousseur qui poussent un cerceau dans la rue en poussant des cris de joie émerveillés et attendrissants (ça en fait des choses à pousser en même temps, mais les enfants parfaits maîtrisent parfaitement l’exercice).

 

Pourquoi ?

 

Parce que c’est dans la nature humaine. On aime les gens pour ce qu’on leur apporte, qui nous fait sentir important et bon, plus que pour ce qu’ils nous apportent, parce que s’ils nous apportent quelque chose, on en devient dépendant, et on aime pas ça, nous autres humains, être dépendants, tout au fond de nous.

Un enfant laid, roux (pourquoi personne n'aime les roux, je ne sais pas, mais c'est un fait indéniable, ça doit tenir à leur absence de lèvres et à leurs yeux pâles et effrayants), qui bave et qui boîte aura la vie plus dure qu’un autre enfant normal blond à taches de rousseur qui sent bon même après avoir couru deux heures après son cerceau et qui ne se ronge pas les ongles. Il demandera donc plus d’attention, plus d’implication de la part des parents qui n’attendent que ça. Il sera donc plus aimé que l’enfant parfait (ou normal).

 

CQFD.

 

Par ailleurs, même si un parent préfère son enfant beau et propre derrière les oreilles, il culpabilisera d’avoir donné le jour à un petit taré, et donc le couvrira encore plus d’affection ou au moins de marques d’affection, ce qui revient au même.

 

Plus d’amour, plus de temps, plus de soins : les enfants laids devraient être privilégiés du point de vue évolutif, et donc plus se reproduire une fois arrivés à l’âge adulte (en tous cas, dans le règne animal, par exemple chez les pécaris, c’est comme ça que ça marche). Or, on trouve encore des gens beaux dans nos rues, et la plupart n’étaient pas des enfants laids (quand on est moche, souvent, on le reste, malgré quelques exceptions). C’est parce que la sélection sexuelle ne marche pas comme ça, et qu’une gonzesse normale, qui met des culottes Petit Bateau © quand elle ne sort pas en boîte, préférera toujours le grand blond musclé au gros roux frisé avec des grandes dents, contrairement aux parents.

 

Hélas. Oui, hélas, car ces gens-là reproduiront le même schéma qu’ils ont connu, ce sont donc les gens privés d’amour dans leur enfance qui se reproduisent, et même si leur nature humaine les poussera à aimer un peu plus leurs enfants moches (car des gens beaux peuvent toujours avoir des gosses moches ou cons), privés d’amour ils ont été, privés d’amour leurs enfants seront.

Quant à leurs enfants beaux (sans doute plus nombreux si c’est génétique), ils seront encore moins aimés, et tout cela empirera avec chaque génération.

 

Et nous connaissons tous les conséquences psychologiques d’un manque d’amour sur les enfants : ils sont méchants.

 

Et les gens méchants font la guerre.

Nous courons donc à la perte de l’humanité, tout ça à cause de parents irresponsables qui aiment plus leurs enfants ratés.

 

Autrefois, cela était moins sensible car les femmes ne choisissaient pas toujours leurs maris, et pouvaient donc épouser des moches, s’ils étaient  riches (même s’il est prouvé que les riches sont statistiquement plus beaux que les miséreux).

 

Mais aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence, les femmes tiennent contre tout bon sens évolutif à se taper les beaux mecs.

 

Pour le bien de l’humanité, il faudrait donc supprimer les beaux.

Pour l’instant , je ne vois comme solution éthiquement acceptable que le port obligatoire de gants en Téflon pour les sages femmes.

 

Sinon, on est dans la merde.

 

(Ptain, cette note est partie dans un sens auquel je ne m’attendais pas du tout)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tenrec 24/02/2008 16:48

Francis, tu as vraiment un esprit tordu!Mais bon, tu m'a intrigé avec cette BD. Je me suis dis "Francis, lui qui crache sur la BD belge, lui achète une BD de chez Dupuis! Faut que je vois ça" Puis comme je suis belge, moi ça me choque moins d'acheter du Dupuis!Raaaah que du bonheur les aventures de Jacques! En plus le mien il est pas gondolé! lalalalilalère!Y aura une suite?

Francis 23/02/2008 19:51

Hooo je te le rappellerai, alors. J'adore les bisous et l'amour.(sinon, je vais tenter de coincer Jacques entre l'intégrale des Dingodossiers et celle de la Rubrique-à-Brac, ça devrait être efficace)

libon 23/02/2008 19:45

hahah merde bon la prochaine fois je ferais des dessins de bisous et d'amour et j'apporterai un...heu... ho ba un fer a repasser, je suis sur que ça marche.

Francis 23/02/2008 18:31

cubik >> Oui, amenez les lui !Frenchmat >> pourquoi toujours avoir besoin de raison de haïr ? Ca s'explique pas forcément, et c'est très bien comme ça.Donio >> Toi, tu es un salaud.Libon >> (hiiiii) j'étais aux dédicaces de Hector Kanon, je pense aussi que tu m'avais tutoyé, on ne vouvoie pas spontanément les gens qu'on traite de cons sur une dédicace :oD.Et c'est moi qui te remercie de cette BD, parce que celles qui me font rire sont pas légion en ce moment tandis que là, tes petites fleurs et tes bouts de nouilles collés sur le nez m'ont écroulé (mais pas que ça, hein).(et j'espère que tu ne fais pas gondoler tes BD en série, ça prend de la place dans la bibiliothèque)

libon 23/02/2008 00:42

han la vache, si je m'étais douté que d'une simple gondolade de jacques puisse emerger tant de questions...Non en fait je crois que j'aurais pas fait gaffe a la gondolitude des pages car je ne suis pas tres attentif aux Détails du Monde, je t'aurais tutoyé (car vouvoyer des gens quand on leur dessine un lézard avec des tout petits bras, bon...) et nous aurions ri de cette mésaventure en nous moquant des enfants tordus.Mais je suis presque gêné de te remercier de l'avoir acheté  mais en même temps je pense que j'ai un peu contribué à un truc pas mal, et j'en suis pas peu fier. (je tiens cependant à ajouter que je n'ai personellement pas été onduler quoi que ce soit à la fabication des albums)