Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 21:42


En relisant ma prose des temps jadis, je me rends compte qu’on pourrait croire que je n’aime pas les enfants.

Rien ne saurait être plus faux.

 

Je ne veux pas dire par là que j’aime les enfants comme Gilbert Delahaye ou André Gide, hein !

 

Non, ce que j’aime chez les enfants, c’est qu’ils sont mon meilleur public.

Parce que certes, quelques blondes me croient quand je leur raconte que j’ai fait un stage dans une entreprise de beurre de yak à Kuala Lumpur au Népal. Certes, j’ai réussi à semer le doute dans l’esprit d’une blonde en lui racontant que j’étais acteur porno dans les productions cinématographiques de mon école, sponsorisées par le club SM. Certes, je parviens sans doute à entretenir chez ma blonde de coloc une étrange mythologie selon laquelle la vaisselle serait vivante et irait d’elle-même se laver et se ranger après qu’elle l’ait abandonnée un peu partout au rez de chaussée. Mais pour la plupart des gens normaux, je ne reste qu’un gros abruti qui se complaît dans le racontage de conneries (mais pas pour ma mamie).

.

Heureusement, il y a les enfants. Les enfants, eux, ont cette merveilleuse caractéristiques d’être tous un peu blondes dedans la tête, du moins jusqu’à six-sept ans, quel que soit leur sexe.

 

C’est donc facile de jeter le trouble dans leurs esprits en formation, mous comme un carambar oublié dans la poche de derrière depuis deux jours.

 

Et quel pied.

 

Je dois avoir un peu de l’esprit du papa de Calvin en moi.

 

En effet, je ne conçois pas de passe-temps plus agréable que défaire les résultats d’années d’instruction. J’aime intervenir quand les enfants regardent les hippopotames morts, et demandent à leur maîtresses ce que ça mange, et dire « des lions. Tu as vu leurs grandes dents ? Tu as vu comme ils sont gros ? Tu crois qu’ils arriveraient à être gros comme ça en mangeant des brocolis de la brousse ? ». J’aime, dans les queues des dédicaces, tirer la langue aux petits malheureux qui accompagnent leurs papas, et nier quand ils me dénoncent auxdits papas. Parce que les adultes comme moi ne tirent pas la langue, c’est bien connu. Pas plus qu’ils ne la retirent dès que le papa a le dos tourné. Par contre, je me fais un devoir de les sermonner quand ils me redénoncent, et de dire aux papas que leur enfant est excessivement mal élevé.

 

En fait, en tant qu’être super influençable, je copie mon attitude sur celle d’un héros de Saki, qui pour calmer des enfants, leur raconte une histoire de petite fille trèèès gentille, tellement gentille qu’elle gagne des médailles de gentillesse et de bonne conduite, et que le prince l’invite dans son jardin plein de myrtilles et de petits cochons, sauf qu’un loup arrive, les petits cochons s’enfuient, la petite fille se cache dans les myrtilles mais elle tremble tellement que ses médailles s’entrechoquent, le loup l’entend et la dévore.

 

J’adore ce genre d’histoire à morale, on m’en a pas raconté assez quand j’étais pitit. Alors je rattrape le coup.

 

Et je me rends compte que quand j’écris le début d’une note et sa fin à deux semaines d’intervalle, ça n’a plus aucun sens. M’en fous, d’abord.

 

Na.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Donio 12/12/2007 16:08

l'avais qu'à les manger ses médailles en chocolat, et le loup l'aurait pas trouvée

Francis 11/12/2007 13:38

Frenchmat >> Je sais pas, ma mauvaise éducation ?Freakylady >> Ils sont morts parce que leurs enfants ne les aimaient pas assez, comme tous les parents.

freakylady 11/12/2007 13:14

Pourquoi ils sont morts , les hippopotames?

Frenchmat 10/12/2007 22:37

Francis, mais pourquoi es-tu aussi méchant ??     :-DAttention, les enfants, sont innocents soient-ils, mutent très vite en "jeunes" !