Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 11:42

Préambule : si vous vous en souvenez bien, Pierre et moi avions quitté l'île de Pâques à la fin de notre stage, et avions laissé quelques clones là-bas afin de ne pas lâcher complètement l'affaire.
Mais ils étaient nombreux, les saloupiots. Nous dûmes donc décider d'une nouvelle saison d'aventures pour s'en débarasser, qui commencera ici. J'aime bien ce premier épisode.

========================



*musique dramatique. Une voix s’élève dans le noir*

-Dis moi, Pierre. Est-ce que tu penses à ce que je pense ?

- Je pense que oui, Francis. Mais est-ce qu’il ne fait pas un peu froid pour aller faire du sexe sur la plage sous les étoiles, pendant que batifolent les cormorans sur les falaises et que le Mont-Aigoual, à des milliers de kilomètres, prend une teinte rose quand on le regarde d’ouest en est à cause de la composition de la troposphère ?

- Pierre, tu es stupide ! je ne pensais pas du tout à ça. Pas le moins du monde ! Jamais ! Ca n’a rien à voir ! et ce n’est pas parce qu’une fois, profitant lâchement de mon état d’ébriété, tu as… mais tu détournes déjà la conversation ! Non, ce que je pense, c’est qu’il est temps pour nous de voguer vers d’autres horizons. Mais il va d’abord falloir nous débarrasser de tous ces clones qui ont envahi l’île de Pâques.

Je te propose donc que nous lancions

 

LA GUERRE DES CLONES !

 

-Euh, Francis…

-Quoi encore ?

-Euh, c’est juste qu’en fait…ça a déjà été fait.

- Que me chantes tu là, Pierre ?

- Ben oui, c’est le titre d’un flime de George Lucas…

- Et alors ? ce type a plagié Valérian sans rien dire, alors on peut bien lui piquer ses idées aussi, non ?

 

Maintenant, ça va chier…

 

 

 

-…Euh… Francis…On peut rallumer la lumière maintenant ?

-Hein ? euh, oui, bien sûr…Excuse moi, je m’étais endormi…tu sais ce que c’est, le surmenage, boulot boulot, tout ça…

-Oui… Puis il y a les femmes aux seins lourds aussi…

-…Je vais allumer.

 

*clic*

 

Une lumière froide emplit notre QG, un ancien bunker abandonné que nous avons investi et réaménagé avec goût, style et ce qui nous tombait sous la main.

Une grande table recouverte d’une carte de l’île occupe la majeure partie de la pièce.

-Bon, maintenant, il nous faut définir une stratégie d’élimination de ces clones. Comme c’est toi le major du stage de guérilla de  West Point, tu prends le commandement.

Pierre n’attendait visiblement que ces mots (je ne sais pas pourquoi il faut toujours que je lui dise quoi faire pour qu’il se bouge un peu), il empoigne une cravache et allume un rétroprojecteur. Des diapositives de nos clones apparaissent sur le mur blanc.

-Bon, comme vous le savez (il s’adresse en fait à moi et au poulet, mais il lui faut toujours mettre du style dans ce qu’il fait, sinon il le fait mal), l’ennemi est coriace. Ils sont nombreux, possèdent la ruse du renard, l’agilité du tigre, la souplesse du mamba noir, le sex appeal de Sean Connery, l’endurance du zèbre, la discrétion de la palourde, la libido du capybara, bref, ce sont nous.

Mais ils ont un point faible ! en effet, ils ne sont sur terre que depuis quelques semaines au plus, et leur sens de la survie en milieu hostile n’est pas le nôtre. Nous avons pu affûter nos réflexes au cours de nos aventures, et avons acquis la férocité du loup de Tasmanie. Ils n’ont pas l’œil acéré pour les pièges qui est la rétribution de la seule expérience. Ils n’ont pas la capacité de comprendre le sadisme d’un esprit humain comme le nôtre. Ils n’ont pas la flore intestinale ultra-résistante que provoque la consommation d’huîtres du banc des Hermelles.

-Oui, et en plus, tu oublies de dire qu’ils sont allergiques à l’encre de poulpe et qu’une goutte de ce liquide suffit à provoquer des ulcères de la peau et des muqueuses, qui attirent les mouches qui pondent dans les plaies et dont les asticots les dévoreront vivants si les écoulements de pus dans leurs poumons ne les achèvent pas avants.

- Il y a ça aussi, je te l’accorde. Mais bon, ces raclures sont quand même nos clones, alors je me disais qu’on pourrait tenter de les abattre avec un peu plus de classe.

- Mouais… Pourquoi pas, effectivement… Mais bon, je persiste à penser que l’encre de poulpe serait la meilleure solution…

- Bon, voilà ce que je propose : ici, ici et là, on va installer les pièges basiques : le trou avec des gros pieux mal taillés au fond, avec des branchages par-dessus, pour qu’ils s’empalent dessus quand ils feront leur jogging…

- Pierre, ce sont nos clones… ils ne font pas de jogging, ils préfèrent rester assis devant leur ordinateur à écrire des conneries, aller à la Fnac ou à la plage…  

- Bon ben t’as qu’à trouver des idées tout seul puisque t’es si malin !

-OK… Alors, voilà ce qu’on va faire… on va aller piéger les routes qui passent au bord des falaises en mettant des clous à trois pointes sur la chaussée, comme dans l’Affaire Tournesol, comme ça ils rouleront dessus, les pneus exploseront et ils seront précipités sur les rochers et en plus on risque de ne retrouver leurs corps déchiquetés que bien plus tard, puis on pourra…

-Francis, ils sont comme nous, ils ont pas le permis… Au pire ils se planteront les clous dans les pieds et ils se choperont une septicémie avec un peu de chance, mais je compterais pas trop dessus…

- Oui bon d’accord, c’était pas une bonne idée… Mais c’est pas facile, merde ! alors on pourrait sinon, euh, je sais pas moi, annuler leur abonnement à Fluide Glacial et espérer qu’ils se suicident ?

 - Mais bien sûr… On annule l’abonnement à Fluide, et c’est moi qui me suicide… Et puis où on ira chercher l’inspiration pour la suite de nos aventures ?

- Bon ben alors on fait simple et on lance une opération de guerilla tous seuls ! On achète des kalachnikovs à l’ambassade russe, de la dynamite, on se camoufle dans la jungle et voilà !

-Oui, c’est pas une mauvaise idée… Tu oublies juste qu’il n’y a pas de jungle sur l’île de Pâques.

- Et merde, on a qu’à en planter une, je sais pas, j’en ai marre ! A toi de trouver des idées !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frenchmat 27/11/2007 12:56

Ah ouais, fracasser ses clônes, c'est un sacré casse-tête !