Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 17:26

Cette nuit, au milieu d’un rêve mettant en scène Pierre, Yoze, un radeau aux planches disjointes, des gros bœufs de touristes et mon ouverture d’esprit envers Lorant Deutsch (1), je me suis réveillé pour satisfaire un besoin naturel (en l’occurrence, éviter de mouiller mes draps fraîchement lavés pour la première fois depuis un bon moment).

 
 

Discrètement, je me glissai hors de ma chambrette en évitant de glisser sur les bédés répandues par terre (en l’occurrence, la Vie d’Einstein de Goossens et des Calvin et Hobbes), et tentai de rejoindre les gogues sans faire craquer les lattes de mon parquet ciré de chêne centenaire.

 
 

C’était peine perdue.

 
 

En effet, je fis à cette occasion une affreuse découverte : un de mes colocs ronfle ! Plus précisément, celui qui est là pour deux-trois jours encore (ouf) et dont le mur du fond est également le mur de mes cagoinsses (papier peint sobre et de bon goût d’un côté, carreaux roses imitation marbre de l’autre).

 

Et pas un de ces petits ronflement semoule, hein, du genre fuipuipuipuiprnflflflflflup ! Non non non, un sain et solide vibrato en note principale, genre toit de tôle sous la grêle, suivie d’un sifflement nasal chuintant. Insupportable, je vous dis. Eussé-je été dans la même chambre (2) que je lui aurais sifflé dans les oreilles avec ma bombarde.

 
 

Cependant, j’ai résisté à la tentation de tirer la chasse et de péter très fort pour faire vibrer le placo. Si ça c’est pas une preuve d’humanisme. Des fois, je me dis que comparé à moi, Nelson Mandela a usurpé son prix Nobel de la Paix.

 
 

Bon, sans doute que c’était parce qu’il ramène une Brésilienne (3) à la maison et fait la vaisselle.

 

 

 

(1)   magnanimité qui me poussait à lui pardonner ses films, sans même les avoir vus, et à me dire que malgré tout, c’était un type bien. Je crois que je préparais une note de blog dans mon rêve. Je dois être sérieusement atteint.

 

(2)   Ce dont il ne saurait être question, étant donné qu’aussi attirante une personne soit-elle, aucune de celle que je connais ne l’est autant que mon matelas, ferme comme il faut, doux et imprégné de mon odeur à moi, et qui ne donne pas de coups de pieds. En plus de pas faire de bruit.

 

(3)   Oui cubik, UNE. Et graou, quoi. (4)

 

(4)   Ne le prends pas mal, Tristan, hein.(5)

 

(5)   Si tu lis ça, je veux dire (6)

 

(6)   Ha oui, les autres, c’était pas la peine de lire, j’ai oublié de vous prévenir. Pour me faire pardonner, une petite blague de mauvais goût en cette saison de coupe du monde : qu'est-ce qui est bleu, blanc, rouge et qui crie très fort? La schtroumpfette chez Gargamel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Francis 27/09/2007 18:58

Nelly >> Boh, deux semaines de chinois, c'est tout !Frenchmat >> Pois chiches, garçon, pois chiches.coussindair >> Po moi qu'il faut féliciter, c'est le ronfleux, hein.

coussindair 27/09/2007 09:28

Haha. Toit de tôle sous la grêle !... Bravo pour l'image. Ou plutôt le son.

Frenchmat 26/09/2007 20:27

Ah ah !Tu arrives à faire vibrer le placo de tes pets ? Tu me deçois, moi j'arrive à l'effriter :-D

Nelly 26/09/2007 20:19

Bon, j'ai un peu rattrappé mon retard. Mon soucis, c'est que j'en ai beaucoup, du retard. Tu peux pas me faire un résumé de début septembre à la fête de l'huma poplé ?