Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 20:29

De ma famille, je suis sans conteste le plus sportif : je ne rate un match de rugby à la télé que si des impératifs sociaux m’y forcent, il m’arrive de regarder du foot, j’aime regarder le hand et le basket dès qu’ils en passent, mais ils sont rats de ce côté sur France Télévisions, les JO ne me voient pas décoller de l’écran pendant trois semaines, et je vous parle même pas de Roland-Garros. Même le Tour de France, j’en suis des bouts, sauf cette année parce que pendant les vacances j’ai pas la télé.

Bon, j’ai pas Eurosport, et je n’achète l’Equipe qu’occasionnellement, mais je pense quand même être relativement accro au sport.

 

Et malgré cet entraînement intensif, croyez-le ou non, j’ai quand même développé un ventre de tenancier de brasserie auvergnat (un prospère), alors que mon petit frère, qui passe son temps sur internet à faire la guerre à des morveux qui savent que parler SMS et qui te traitent de petit malin si tu t’avises de leur répondre en français, ben lui, on dirait un rescapé d’Auschwitz, même que dans sa tendre enfance on l’appelait Skelettor (ça lui plaisait pas).

 

Y’a pas de justice.

 

Franchement, je trouve que les calories bières-chips consommées durant le visionnage du sport (ou pour moi Chocapic-thé-Prince de Lu, je suis un original) ne devraient pas être comptabilisées. C’est un scandale.

 

De même, observer la technique des grands sportifs devrait compter comme de l’entraînement.

 

Je dis ça parce que moi, qui ai suivi Laure Manaudou à chaque fois qu’elle passait, je viens de faire ma première séance de natation depuis un peu plus de deux ans. J’ai dû faire un peu plus de 700 mètres (oué, du Men Plat à Kerien) et ben, au milieu, j’ai chopé un point de côté parce que j’avais essayé d’imiter le crawl de Laure, et à l’arrivée, j’avais les jambes en coton qui me portaient à peine. Alors que normalement, je suis capable de faire l’aller-retour jusqu’à l’île aux Moutons, à 500 mètres, sans séquelles.

 

Pour parler vulgairement, ça fait un peu mal au cul.

 

Je voulais pas en rester là, alors j’ai pris une douche et fait le tour de l’île aux Moutons (Enez ar Ouis) en canoë avec Tifrère, même qu’on a vu des huîtriers-pies et un ragondin en plus des habituels goélands hystériques et cormoran zen.

 

Mais bon, ça n’empêche pas que pour faire ça, j’ai dû enlever le bouton du haut de mon bermuda que j’avais pas mis depuis l’année dernière. Je peux toujours dire que je suis assez sportif pour faire péter le bouton en contractant les abdos, mais ça convainc pas ma maman.

Elle, elle voudrait que je lâche cette tartine de beurre que je mange en tapant d’une main.

Pfff.

 

Je crois que je vais garder mon bide, je sais que je le mérite pas. Ca console.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jess' 04/08/2007 21:22

prince de lu...Mots magiques résonnant suavement à mon oreille (et mon gosier) y a pas de justice effectivement...avec tous les matchs de rolland garros que je me suis tapée à regarder (avec en plus les copains ou copines à qui il faut expliquer que c'est normal qu'au tennis on compte 15 30 40 et non l'abitre ne se trompe pas )...bref avec tous les matchs visionnés...plus la coupe du monde 98...ben ma foi.bref.

Mélina LOUPIA 31/07/2007 21:47

Il faut sauver Willy.des bizettes.

Frenchmat 31/07/2007 21:13

Ah ah !  Euh nan, c'est pas drôle...Des chocapic avec du thé ?!  Faudra que j'essaie,tiens...Au cours d'une année très... festive, j'avais pris 11 kg, bon je les ai reperdu depuis, c'était y a deux ans (ceci est un message d'espoir, je précise).Quant à ta tartine, mets donc un peu de pain sur ton beurre, ça ira mieux , hin hin hin.

cubik 31/07/2007 21:05

rassure toi, telefoot devrait revenir bientot >)