Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 23:39
Et là, c'en est un.

Mais commençons donc, comme à notre habitude, par une petite phrase de celles qui expriment en quelques mots concis comment que leur auteur est prêt à devenir prof de gestion des zones côtières (comprenne qui pourra, Guytou j'te kisse).

(une petite inspiration pour se donner le courage de lancer une assertion qui va bouleverser le monde)

La vie va de peines (voir article précedent) en petites joies simples, de celles qui illuminent notre quotidien d'une lueur salvatrice.

(pas mal, hein ?)
(non, en effet)

Aujourd'hui, allons pour les petites joies. Non seulement j'apprends que Folie Privée est déjà passée ici (hiiii mais j'ai rien à me mettre), mais en plus, j'ai gagné à un concours sur internet ! Si !
Là, j'exulte.

Bon, c'est le sixième prix, des autocollants, mais quand même, je reçois un mail de Miss Gally pour me prévenir, toutes ces célébrités sur mon blog et dans ma boîte mail, ça me rend tout chose, c'est mieux que ceux de Benjamin Henderson, même si lui met des images dans ses mails (des comme en dessous)

img66.jpg
(j'ai dû chercher dans mes spams, je vous rassure).

Puis j'ai perdu du poids.
500 grammes, facile. 500 grammes de cheveux, que ma maman m'a coupé. Parce que ma maman et mon papa sont arrivés de Tunisie, avec ma ptite soeur, pour éplucher les factures, me faire comprendre que je m'occupe mal de la maison, et ne pas me laisser de temps pour faire une note bien, mais ça viendra, hein.
On a battu notre record, en dix minutes on s'engueulait déjà (mais gnagnagna t'aurais pu aller acheter à bouffer, mais nan j'attendais ce connard d'ouvrier qui doit récupérer ses pots et ses escabeaux et ses machins je pouvais pas laisser la maison), après quoi ils ont bouffé ma salade oeuf-tomate-oignon sans rien en dire (pourtant elle était bonne), et on est allés s'engueuler au café.

Puis ma coloc est revenue faire sa réflexion désobligeante, comme quoi la venue de mes parents m'infantiliserait (garce), mais je lui ferai payer d'une manière ou d'une autre, la vengeance est un plat qui se mange froid donc je savoure par avance, tu perds rien pour attendre, tiens, puis c'est pas que ça m'infantilise, c'est qu'ils ont cette faculté étrange de réussir à me faire chier en une phrase et que ça ne me laisse le temps de réagir qu'en étant désagréable (papa, si tu lis ça, alors que tu n'es pas censé le faire, je ne te félicite pas. Puis je te ferai remarquer que ta manière de sortir ton Palm à tout bout de champ me paraît à moi beaucoup plus puérile, on dirait un môme avec sa Game boy qu'il a depuis hier. Moi, au moins, quand je râle, je peux passer pour un ado rebel de la laïfe).
Tiens, ayé, me suis vengé, elle est arrivée pendant que je rédigeais ce modeste billet à votre intention, amis lecteurs.
Encore un petit bonheur.

Bon, ben maintenant, je vais pouvoir me mettre au lit, enfin sur le matelas nu du canapé parce que j'ai dû laisser mon lit avec ses draps collants à mes parents, je vais me glisser dans mon sac de couchage qui doit encore être imprégné de l'odeur de la mousse à raser dont il a été rempli quand j'étais dedans pendant le week-end d'intégration (hooo un scoop pour ceux qui n'ont pas fait d'école d'ingénieur, comme quoi le niveau de l'humour n'augmente pas avec le nombre d'années d'études), et je vais poser ma tête sur le mol oreiller sur lequel cette chère coloc avait posé ses bottes et ses tennis, sans doute histoire de ne pas les abîmer sur le parquet poussiéreux (mauvaise langue, moi ?), et je vais te me faire mon petit dodo et transpirer dans cette saleté de sac.

Bien à vous, amis qui me suivez, une des prochaines notes sera peut-être intéressante, ne désespérez pas, comme Emma Bovary. Toujours suivre l'exemple d'Emma, dans une certaine mesure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sév 18/07/2007 22:16

Ah oué.                       

Mélina LOUPIA 18/07/2007 13:26

J'ai vu l'aveugle et j'ai mangé la poudre blanche cachée dans l'officine.Mais j'ai pas morte, c'était un placebo de mort aux rats...Des bizettes, ce livre est truqué.

Francis 18/07/2007 10:26

Frenchmat >> ha mais faut pas hésiter, comme ça tes voisins te prendront pour un psychopathe, et te traiteront avec plus de déférence, hein.Jess >> en vrac -farpaitement !-surtout avec une odeur de mousse à raser-ouais, et la mienne surtout, avec les bonnes tomates du supermarché.Et je me concentre, je la ferai cette recette, hein, po oublié.Cécile >> De rien :o) Je suis quelqu'un de particulièrement peu à plaindre, alors je le fais pour moi, parce que personne s'en donnerait la peine. Ceci dit, des fois, ça fait du bien de se faire rappeler qu'on est privilégié, merci :o)

Cécile 18/07/2007 09:38

Ta coloc est une perle, tes parents adorables, tu as perdu  des grammes...  franchement de quoi manques tu ?  :))

jess' 18/07/2007 07:44

y a pas de raison que les parents des autres sont mieux que les miens....ce serait pas mal que je me relise avant de valider...