Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 00:19

Moi, j'aime bien les jardins.

Ca doit être la faute de celui de ma tante (qui est plus grand que le chapeau de mon oncle), qui a tout ce qu'il faut pour un jardin, et qui est en grande partie responsable de ce que j'ai passé nombre de mes étés chez elle : côté entrée de la maison, des fleurs, des hortensias, des arbres, un kiwitier, de la vigne vierge et un gros tas de sable couvert de crottes de chat qui sert pour faire les joints (des murs). Plus, derrière un muret et une haie, une belle table de jardin en plastoc, avec le barbecue à côté l'été pour cuire les steaks et manger en chassant les moucherons d'une main et en regardant les chatons sauvages s'aventurer sur le couvercle bien chauffé dudit barbecue de l'autre (ça saute haut, un chaton, quand ça se crame les coussinets, mais rassurez-vous, rien de bien grave, juste quand même de quoi satisfaire un membre du CCC).

 

Côté derrière la maison, le jardin tout en longueur est séparé en deux parties : tout au fond, une pelouse avec quelques rares arbres, juste ce qu'il faut pour tenter le tir à l'arc et perdre les flèches si le gazon est trop haut, plus un vague étang s'il pleut.

 

Puis au milieu, le plus mieux des jardins : une belle pelouse encore (mon dieu, c'est là que j'ai appris à conduire sur une tondeuse), avec des belles taupinières, des arbres tout au milieu, des cerisiers pleins de CD AOL pour éloigner les étourneaux qui viennent se gaver avant qu'on ait la chance de manger quoi que ce soit, des pommiers qui font des petites pommes bien pour la gelée, des poiriers, des pruniers dont il vaut mieux ouvrir les fruits avant de croquer dedans si on veut éviter d'avaler des perce-oreilles, des trucs que je sais pas ce que c'est qui ont des branches juste assez fines pour que ce soit casse-gueule d'y lire l'intégrale de Jules Verne perché dedans, des arbres juste assez éloignés pour faire des cages de but acceptables pour humilier tes petits frères et soeurs, et le long des bordures, des cassis que tu passes des journées allongé sur le dos en dessous pour cueillir de quoi faire des cageots de gelée, et des groseilliers qui n'empêchent qu'en théorie les moutons de passer bouffer les plus petits des arbres et de s'attaquer au potager. Potager entièrement désherbé à la main, et donnant des tas de radis, de z'haricots, de potirons, de fraises (si les oiseaux sont pas passés avant), et des courgettes issues des rêves les plus déments de Catherine Breillat, et de la rhubarbe pour faire des crumbles...

 

On s'imaginerait qu'après des années passées dans un paradis pareil, mon jardin à moi, je devrais savoir en prendre un peu soin.

 

Que dalle. C'est déprimant. Je dois tenir de mon popa mon absence totale de main verte. On avait deux arbres dans notre petit jardin : un vernis du Japon qui couvrait les alentours d'une épaisse couche poussiéreuse de pollen collant quand l'envie lui prenait (et quand il pleuvait... beurk), et un pommier qui donnait une vingtaine de pommes grosses comme des melons chaque année.

On les a tués tous les deux. Il n'en reste même plus une trace de racine. On sait toujours pas comment c'est arrivé, mais c'est arrivé.

 

Il reste une vigne vierge incontrôlable, et des trucs pleins d'épines et de fleurs rouges ou jaunes qui sentent bon quelques jours, puis se mettent à perdre leurs pétales partout. Et encore, y'a des feuilles qu'en haut, le reste c'est des tiges grosses comme mon pouce et couvertes d'épines qui piquent. Et maintenant, en plus, ces pleins d'epines se laissent aller à empiéter sur l'étroit chemin qui permet d'entrer dans chez moi.

 
jardin1.jpg


Sale bête. J'ai essayé d'arranger les choses en le remettant vaguement à sa place. Le résultat n'est pas probant.

 jardin2.jpg

Je crois que je vais me convertir à la méthode américaine. Un bon coup de napalm, on bétonne et hop.

Je ne conserverai que le plant de tomate-cerise que j'ai repiqué hier. J'ai confiance en lui. Foi et espérance.

tomate.jpg

Va en falloir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Donio 18/05/2007 11:45

V'z'avez bin d'la chance d'avoir des oiseaux cons, chez mes parents non seulement les cd aol ne font pas fuir les merles et les etourneaux, mais même l'espèce de bestiole tigrée et indolente qui joue auprès de nous le rôle d'un chat ne leur fait ni chaud ni froid. Bon, faut voir aussi comme il s'y interesse aux zoziaus le bestiau...Du coup nos cerises on les ramasse vertes et par terre... Doudiou !

Mélina LOUPIA 17/05/2007 14:22

Frenchmat, tu la vois celle là???? :-DBon bé vala, tout est dit, j'ai donc un assistant commentateur, cool.Juste j'ajoute que j'ai quelques petites graines stuveux, chez moi.Des bizettes, de grâaaaaace, de grâaaaace, monsieur le procrastinateuuuuuuur...

Frenchmat 17/05/2007 10:24

Ah oui, très efficace pour ça les CD AOL, sinon vu que les oiseaux ont bon goût, les CD de Sardou ou de Lorie sont encore plus efficace.Crumble à la rhubarbe ? Faut absolument que j'essaie ça !Sinon, comme dirait Tusaiki, t'as pas le cul sorti des ronces, et hop, je lui coupe la mauvaise herbe sous le pied   :-D