Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 21:50
Prenez un jeune normal, un gars qui vient faire ses études en France, avec sa copine, qui se trouve être votre soeur. Pas grand, pas petit, beau gosse, un peu bronzé, c'est ses origines sud-américaines qui prennent le pas sur les allemandes. Pas français, donc, mais politisé, un peu à l'ancienne, comme on en fait plus trop, en tous cas comme y'en a peu dans votre entourage.

Un bon gars, un peu naïf, idéaliste, le genre que vous aimez bien charrier un peu, en même temps il le mérite, il sort avec votre petite soeur, c'est pas ce qui s'accepte le plus facilement du monde. Lui, par contre, accepte sans rien dire vos petites vacheries (manquerait plus que ça, tiens).
Puis en même temps, il se prête bien au charriage (au sens psychologique du terme). Un mec capable d'appeler sa copine pour lui dire "y'a comme des cristaux de glace qui tombent du ciel, tu crois que c'est de la neige ?", tout à fait sérieusement, c'est rare. Puis il a des côtés chochottes qui le font sursauter à la vue d'une araignée, ou d'un truc comme ça, en poussant un petit cri aigu, alors se moquer, quand on est le beauf, ça fait partie des attributions du job.

Prenez ce gars, donc, et mettez le à Lyon, pendant les élections.

Lui, comme d'autres, il est triste du résultat. Pensez, il a des idéaux, hein, il est étudiant en Sciences Politiques, a créé un des collectifs de gauche pour trouver un candidat et tout et tout. Alors il descend dans la rue pour dire que lui, comme d'autres, il est pas content du résultat, il est déçu par nos conpatriotes. Mais bon, ces résultats, malgré tout, ça lui a pas fait perdre sa naïveté. Il croit encore à la bonté de l'homme, et même quand il voit arriver les CRS, il se dit qu'ils sont pas là pour la castagne, juste pour éviter les débordements... Alors il continue à marcher, même si sa copine et ses colocs se sont mis à courir, eux.

C'est eux qu'avaient raison.

Parce que lui, il s'est attardé, alors en voyant une nana sur le point de se faire bouffer par un clébard des CRS, ben il s'interpose. Enfin, il tire en arrière la fliquette qui vient de lâcher le chien pour essayer d'agripper le collier. Grave, grave erreur. Ben ouais, elle tombe, et elle se fait une contusion au poignet. Bien sûr, il se fait choper, hop, dans le fourgon, juste le temps d'envoyer un SMS à sa copine pour expliquer. Hop, garde à vue.

Si y'a une chose dont notre ex-ministre de l'Intérieur peut être fier, c'est de l'efficacité qu'il a conférée à la police et à la justice.
Dès le lendemain, comparution immédiate, avec ses collègues casseurs de flics.

Parce que c'est ça qu'il est devenu, entre-temps : une terreur, un mec capable de bousiller une policière, de la rouer de coups. En tous cas, c'est ce qu'il a fini par signer, pendant sa garde à vue. Quand même, hein, ça impressionne, comme ça. Même si c'est pas très flatteur, parce que rouer de coups une policière sans réussir à lui faire un bleu, c'est pas terrible comme résultat. Pas flatteur non plus pour la fliquette, qui prend trois jours d'arrêt de travail, ça doit être parce que ça tire un peu quand elle enlève la muselière de son clébard.
Ca impressionne le procureur, en tous cas, qui demande six mois ferme.

Après délibération, il en prend pour trois mois. Ferme. Il est juste content de pas être emmené direct en taule. On verra plus tard pour l'aménagement de la peine.

Voilà où ça mène, de venir en aide aux jeunes filles en détresse. Sans même le faire avec l'idée d'une petite nuit de gratitude, c'est vous dire s'il était idiot.

Au moins, il aura perdu ses ridicules rêves de jeunesse, ce couillon. Et gagné un casier judiciaire, tant pis pour les portes que ça lui ferme, il l'a bien cherché, aussi.

Comme la plupart des quarante autres qui se sont fait attraper ce soir-là, j'imagine. On va quand même pas cesser de faire confiance à la justice de notre pays pour ce genre de condamnations pour l'exemple, hein ?

(et pour les casseurs qui sévissaient à côté ? un peu de travaux d'intérêt général, ça a pas dû les impressionner, on en a vus cramer une poubelle à la sortie du tribunal)

Allez, pour ceux qui veulent plus d'informations, allez
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Dommage qu'il n'en a pas profité pour niquer la fliquette, la faire jouir et gémir devant tout le monde. Mais bien sûr cela dépend de la silhouette aussi.C'est un de mes fantasmes de baiser une jolie fliquette (Crs qui plus est) en uniforme, dans l'éxercice de ses fonctions. Mais sans violence, seulement le plaisir. Elles sont souvent mignonnes les femmes flic.
Répondre
C
Un sitting pour faire face aux CRS sans problèmes ! Arf. Il est drôle lui. A Rennes, quand des sales voyous étudiants font ça le jeudi soir pour protester contre les violences policières et CRSières justement, on leur envoie, devinez qui : CRS en armure, précédés de leur lit de grenades lacrymo...C'est à pleurer, et pas seulement à cause des lacrymos
Répondre
E
Tiens, une initiative intéressante à Nantes mercredi prochain : une non-manif ! Genre sitting, quoi.Comme ça, on n'a moins de chances de récupérer des casseurs et de faire face aux CRS. Je pense qu'il y aura du monde.
Répondre
T
Commentaire du grand frère.Moi j'ai le côté allemand un plus marqué, j'ai 4ans de plus, et pourtant on me colle également l'étiquette de rêveur un déconnecté de la réalité (plus sur l'environnement que sur la politique cependant), et c'est loin de s'arranger avec l'âge. Mon côté scienfique (ingénieur en informatique, quoi de pire!), font que je suis plus reservé que lui, mais j'ai quand même été présent aux toutes premières vélorution nantaises. Pour ma part, j'ai choisi la solution faiblarde. Le lendemain des résultats, j'ai transformé mon stage au danemark en travail (certes, le danemark est également un état policier, mais dialogue veut encore dire quelque chose par ici).La manière dont les évènements s'enchainent pour finir de la sorte est effrayante. En une journée quelqu'un que nous considérons tous comme inoffensif, devient un tabasseur de gardien de la paix...Sinon, pour tous ceux qui disent que par respect de la démocratie, il ne faut pas manifester son mécontentement et sa peur, on attribue à Colluche la phrase « La dictature c'est ta gueule, la démocratie c'est cause toujours ». PS : la première fois qu'il y a eu 2mm de neige à nantes, j'ai fait chier tous mes potes pour faire une bataille de boules de neige :)
Répondre
S
Donc, on est tout à fait d'accord<br /> <br /> Pour ce qui est des violences policières, il est évident que c'est tout à fait indigne et condamnable. Le point positif, c'est que de plus en plus de monde ose aller porter plainte pour ces faits.<br /> Ce qui est moins positif, c'est que certains en profite pour dire que les violences augmentent.<br /> <br /> Mais bon courage pour ton copain.
Répondre