Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIGB recrute




Recherche

7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 21:14


Note aux lecteurs : ce feuilleton date maintenant un peu, comme vous pouvez le voir dans les dates. Dans un souci d'authenticité, et parce que je suis un feignant, je les ai laissées au lieu de les transformer.

Vous noterez que quand c'est écrit dans cette police, c'est écrit par moi, et quand c'est comme ça, c'est écrit par Pierre.

Et maintenant, place à de palpitantes aventures qui commencent mou pour mieux être mieux après !


30/06/05

Salut les gens !

J’espère que vos vacances se commencent bien, pour Pierre et moi ça n’aurait pas pu mieux débuter ! Nous avons trouvé un stage à réaliser à deux, grâce à  une ONG vénézuelienne : on part pour l’île de Pâques dans deux jours. On doit rejoindre le cargo saoudien qui va nous emmener là-bas lundi prochain, à 4h30 du matin au port de Camaret. Comme ni Pierrot ni moi ne parlons bien espagnol, on n’a pas compris en quoi va consister ce stage, mais c’est sûr  que ça va être bien.

On a commencé à faire les bagages : on a pris ma chèvre et un harmonica pour meubler les soirées, un stock de saucissons pour tenir le coup, de la crème  solaire et un poulet porte-bonheur qu’on vient de sauver des labos de l’Inra  (on a laissé un des vigiles ligoté dans un placard avec sa mitraillette autour du cou, j’espère que quelqu’un sera venu le libérer).

 
A bientôt pour la suite de nos aventures

Francis

 


 

01/07/05

Bientôt le départ. Une situation inespérée ce stage, moi qui pensait passer mes vacances au soleil de l'Espagne ou sous les moustiques des tropiques, me voila rassuré. Voici non seulement un moyen de découvrir l'île de Pâques mais aussi d'apprendre l'espagnol (ou le portugais en fait je ne sais pas trop).

Francis a demandé qu'on nous traduise l'intitulé en français mais la réponse est revenue en russe, visiblement la barrière de la langue devrait être dure à surmonter, du coup Francis et moi on s'entraîne durement au dessinez c'est gagné (rébus interdit). Il a émis l’idée d'utiliser aussi le langage du corps mais je ne sais pas trop comment le faire avec subtilité.

Comme sur l'île de Pâques il n'y a qu'un bateau tous les 2 mois, nous avons pris le nécessaire de voyage : des boules Quies (pour la chèvre), des préservatifs (c'est pour se faire des Mr Freeze, j'ai cru comprendre qu'il y avait un congélateur), de l'ail (pour parfumer le saucisson) et un manuel de survie dans le vide intersidéral.

 

On part dans 2 jours de Camaret, je dois avouer que je suis un peu inquiet. Bien sur Francis est là pour me rassurer mais 2 mois sur une île déserte avec un ordre de mission en espagnol et un poulet potentiellement transgénique, ça me stresse un peu. Je crois qu'on n'aurait dû conserver que les pattes.

 

J'ai amené de l'huile de monoï pour tartiner Francis sur la plage, comme je crains fort que le poulet soit en fait un coq, j'ai pensé à emmener du vin pour le cuisiner, car je ne sais pas si avec le décalage horaire il sonnera à l'heure. J'envisage même de le remplacer par un réveil mécanique.

 

Pierre

 

02/07/05

 

En regardant sur le site de l'ambassade du Chili (http://www.amb-chili.fr/lang_fr) j'ai eu l'agréable surprise de voir que Francis et moi serons les bienvenus avec notre passeport et sans visa.

 

Malheureusement Becdepus, notre compagnon porte bonheur n'est pas autorisé à poser les pattes sur le sol chilien sans passer le contrôle vétérinaire. Il va donc falloir débarquer un passager clandestinement.

 

Comme les OGM végétaux sont légaux au Chili, j'ai pensé a déguiser notre poulet en plant de cactus. En effet notre première idée penchait vers le maïs, mais cette charmante bête mangeait sans cesse son déguisement.

 

Pour concevoir le déguisement intéressons nous aux 5 caractéristiques sensorielles du cactus

- goût : cactus

- odeur : cactus

- toucher : piquant

- vue : vert

- ouïe : muet

Par conséquent pour le goût j'utiliserais de la tequila, pour l'odeur du Tabasco, pour le toucher des aiguilles de sapin (volées dans l'arboretum), pour la couleur des épinards, et pour l'ouie je bâillonnerais le poulet. Une mixture de colle à tapisser et de goudron décoloré a la javel devrait suffire à fixer tout ça.

 

Ainsi déguisé notre poulet sera parfaitement confondu avec un cactus transgénique possédant le gène du déplacement sur pattes.

 

J'espère que Francis et moi ne passerons pas pour des animaux et qu'on ne nous vaccinera pas contre la fièvre aphteuse, ou la tremblote du mouton... oula il ne faut pas que je tremble. Au cas où on souhaite nous piquer je garde avec moi le numéro de la SPA.

 

Bientôt l'embarquement...

 

Pierre

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre 09/05/2007 10:52

Chouette on va vaoir un fan club.... a quand les filles faciles et les orgies?

Grnx 08/05/2007 13:17

Yihaaaaaaaaaaa !

Même à la quatrième lecture c'est toujours bien ! Merci Pierre ^^

:p

Frenchmat 08/05/2007 12:01

Je vais l'appeler,moi, la SPA, bande de tortionnaire de poulets !

Sinon, le "dessiner c'est gagné" sans rébu, c'est trop dur, c'est plus des vacances, ça   :-D
Vivement la suite !

Francis 08/05/2007 11:36

Ouais, mais en même temps, lui était en vacances, moi en début de stage, donc encore vaguement intéressé par ce que je faisais ;-)

Mélina LOUPIA 08/05/2007 10:46

Oué, d'entrée de jeu, on sent bien ton côté feignasse qui prend le dessus, Pierre étant indégniablement le plus prolixe.
Des bizettes, tain, ça fait un peu Star Trek.